Huit mois de prison pour un voleur récidiviste

0

V.R, 47 ans, était présenté en comparution immédiate mercredi 3 avril devant le tribunal correctionnel de Saint-Martin pour avoir volé avec effraction 152 montures de lunettes chez un opticien de la rue Kennedy ainsi qu’un smartphone, le 15 janvier dernier. 

V.R s’est introduit dans le magasin à 6 heures du matin, après avoir arraché le volet mécanique et brisé la vitre à l’arrière de la boutique. Il s’est coupé lors de l’éclat de celle-ci, et a laissé des traces de sang sur les murs en quittant les lieux qui ont permis aux enquêteurs de retrouver son ADN. Son casier judiciaire comportant 17 condamnations, la plupart relevant de stupéfiants et de vols, il a été facilement identifié et interpellé le 30 mars. Lors de sa fouille, les gendarmes ont trouvé sur lui le smartphone volé dans le magasin. Il a nié les faits dans un premier temps, mais a fini par les reconnaître lorsqu’on l’a informé que son ADN avait été prélevé sur les lieux. « Ce n’était pas prémédité. J’étais à côté en train de fumer du crack quand j’ai vu que ce serait facile. Je n’ai pas eu besoin de forcer » explique-t-il depuis le box des accusés. En revanche, il conteste la quantité de lunettes volées. Si la partie civile, représentée par une avocate, estime son préjudice matériel à plus de 15 000 euros pour 152 montures, lui parle de 51. En état de récidive légale suite à une condamnation en 2017 pour des faits identiques par le tribunal de Charleville, il implore la clémence du tribunal. Pour le ministère public, cette comparution immédiate était importante « pour protéger l’ordre public et les commerces de Saint-Martin qui n’ont pas besoin d’un spécialiste du vol comme Monsieur R. ». Il requiert douze mois de prison et le maintien en détention. Après en avoir délibéré, le tribunal condamne V.R à huit mois de prison et ordonne le maintien en détention. Un renvoi sur intérêt civil a été demandé pour la victime. 

(Plus de détails sur www.soualigapost.com)

 935 vues totales,  4 vues aujourd'hui

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT