...

Covid-19 : Le nombre de contaminations à Saint-Martin diminue sensiblement mais la tension hospitalière est toujours forte !

0
blank

Les indicateurs épidémiologiques, pour Saint-Martin, se sont stabilisés à un niveau élevé, alors que la pression hospitalière reste élévée.

Pour la semaine du 6 au 12 septembre, on dénombre 84 nouveaux cas en partie française, chiffre en baisse puisqu’on identifiait 110 nouveaux cas la semaine précédente. Il faut néanmoins relativiser cette baisse puisque le nombre de tests réalisés s’est fortement réduit : 1 819 contre 2 423 en semaine 35. En prenant en compte les données consolidées des semaines précédentes, cela porte à 3 646 le nombre de cas cumulés de coronavirus confirmés sur le territoire depuis le début de l’épidémie.

Il est à noter que depuis le 15 septembre (semaine 37 en cours), 24 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés sur 515 analyses effectuées. Le variant DELTA continue de circuler majoritairement.

L’hôpital Louis-Constant Fleming reste très fortement mobilisé dans la gestion de la crise. Au 15 septembre, 12 patients confirmés Covid-19 sont hospitalisés au centre hospitalier LCF dont 1 sous assistance respiratoire.

Durant la semaine 36, il y a eu 1 évacuation sanitaire d’un patient confirmé Covid-19 depuis Saint-Martin vers le CHU de Guadeloupe.

Par ailleurs, nous 2 nouveaux décès de patients saint-martinois sont à déplorer entre le 6 et 12 septembre.

Depuis le début de la crise, 54 résidents saint-martinois et 2 résidents de Saint-Barthélemy sont décédés.

 

Les indicateurs épidémiologiques restent encore élevés

Selon les données SI-DEP ARS, le taux d’incidence se situe encore très largement au-dessus du seuil d’alerte, s’établissant à 235/100 000 habitants  contre 307/100 000 habitants entre le 30 août et 5 septembre.

Selon les données SI-DEP ARS, le taux de positivité hebdomadaire est stable, sous le seuil de vigilance, avec un taux de 4,6% en semaine 36, contre 4,5% en semaine 35.

Au 15 septembre dernier, aucun nouveau cluster n’a été enregistré sur le territoire.

Pour rappel, le drive installé à Marigot (derrière le Mac Donald) est ouvert du lundi au vendredi, de 7h à 12h, il teste prioritairement les cas contact ainsi que les personnes devant se faire hospitaliser. Sa capacité de prélèvement de tests PCR est remontée à 100 par jour. Les voyageurs sont toujours invités à prioriser les tests antigéniques ; par ailleurs, il est à prendre en compte le délai de rendu des résultats qui est d’au moins 36h. Du fait de la fin de la gratuité des tests PCR pour les étrangers (arrêté du 6 juillet dernier), le drive de Marigot ne peut plus accepter les personnes sans Carte Vitale, ces dernières sont ainsi appelées à se rapprocher de BPA.

Le laboratoire BPA réalise les tests PCR sur rendez-vous à son drive de Hope Estate, il teste en priorité les cas contact et les personnes devant se faire hospitaliser. Les samedis, le laboratoire Bio Pôle Antilles (BPA) est accessible pour des prélèvements PCR (environ 60), sur rendez-vous uniquement.

Les personnes souhaitant accéder à un test antigénique sont invitées à se rapprocher des pharmacies du territoire en proposant (Sun, Soualiga, Concordia, Bellevue, Caraïbes) chacune ayant leurs horaires propres de tests. Pour rappel, les tests antigéniques sont particulièrement intéressants pour les gens appelés à voyager, tant à l’international que sur des vols régionaux (résultats en moins de 20 minutes pour un résultat valable 48h). _AF

 

blank

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT