Aérien / Air France et le coronavirus : 20% des capacités en juin ?

0

Face à l’incertitude sur l’évolution de la pandémie de Covid-19, la compagnie aérienne Air France a revu à la baisse ses prévisions opérationnelles : elle ne proposerait que 20% des capacités prévues en juin et 40% en juillet.

Perdant 25 millions d’euros par jour, le groupe Air France-KLM a demandé une injection de fonds rapide en plus des emprunts pour 6 milliards d’euros négociés avec les Etats français et néerlandais. Mais sur le plan opérationnel90% de la flotte est clouée au sol et les deux compagnies aériennes ne proposent plus que des programmes de vol squelettiques (la filiale low cost Transavia a suspendu toutes ses opérations). Fasse à l’absence de certitudes quant à l’évolution de la crise sanitaire et du marché, le CEO du groupe Benjamin Smith a donc dû revoir à la baisse les prévisions d’offres de ces prochains mois : il a déclaré lors d’une visioconférence « avec des pilotes » que l’offre en siège pour le mois de juin 2020 ne dépassera pas 20% de ce qui était prévu au début de l’année ; elle serait dans le meilleur des cas de 40% en juillet, 60% en aout « avant d’atteindre 75% au quatrième trimestre au mieux ». Comme de plus en plus de ses homologues, Benjamin Smith estime qu’il faudra de toute façon deux ans avant de retrouver les niveaux de trafic d’avant la pandémie.

 2,761 vues totales,  12 vues aujourd'hui

About author

No comments