Aérien : Air France, Air Caraïbes et French Bee vont tester un « pass » sanitaire numérique vers les Outre-mer

0
blank

Les compagnies aériennes, Air France, Air Caraïbes et French Bee, vont tester dès le mois prochain entre Roissy, Orly et les Outre-mer l’application ICC AOKpass, un certificat digital sanitaire permettant de présenter les résultats de tests à la Covid-19 dans les aéroports.

Testée en mars 2021 entre Paris-Orly et les aéroports de Guadeloupe, Martinique, Guyane, La Réunion et Tahiti, le certificat de santé numérique AOKpass est soutenu par la Chambre de commerce internationale (ICC) et deux leaders de l’industrie des services de santé et de certification, International SOS et SGS Group. En utilisant l’application, « spécialement conçue pour être interopérable avec tous les autres systèmes », les passagers des trois compagnies françaises pourront prouver les résultats de leurs tests avec les compagnies aériennes « sans enfreindre la confidentialité de leurs données de santé personnelles ».

En vertu de la réglementation en vigueur, les voyageurs arrivant dans les DOM-TOM sont tenus de passer un test de dépistage PCR 72 heures avant le départ. Dans le cadre du projet pilote, les passagers peuvent « enregistrer leurs résultats de test PCR numériquement sur leurs appareils mobiles pour une vérification ultérieure à l’aéroport ». Le système de gestion ICC AOKpass complète cette vérification à l’aide d’un réseau « global et incorruptible » basé sur la blockchain, « garantissant que tous les résultats des tests sont authentiques, valides et conformes aux réglementations gouvernementales ».

Muriel Assouline, directrice générale de French Bee, et Tamara Primakoff, DGA chez Air Caraïbes, ont déclaré dans un communiqué : « les passagers recherchent un retour en douceur au voyage, où ils peuvent être au plus près de l’expérience de vol et de vol qu’ils avaient avant la pandémie et de la manière la plus sûre possible. Nous sommes fermement résolus à atteindre cet objectif, et le test pilote de l’ICC AOKpass nous aidera à permettre ce processus pour les passagers, en vue d’un déploiement ultérieur en cas de réussite. Le pilote à lui seul profitera aux passagers qui étaient auparavant des voyageurs réguliers sur ces itinéraires populaires chaque semaine ».

Air France annonce également l’essai de l’application pour les passagers volontaires à partir du 11 mars et pendant quatre semaines sur tous ses vols au départ de Paris-CDG vers les aéroports de Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) et Fort-de-France (Martinique).

Plus de 130 aéroports présents dans 18 pays sont aujourd’hui prêts à faciliter le déploiement d’ICC AOKpass avec les compagnies aériennes.

blank

Article sponsorisé par:


blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT