L’état d’urgence en vigueur à Saint-Martin

0

Après les attentats de Paris, plusieurs élus ultramarins réclamaient l’extension de l’état d’urgence aux Outre-mer. Une petite polémique commençait d’ailleurs à s’installer. Le gouvernement a finalement décidé d’étendre ce dispositif, à compter d’aujourd’hui, à une partie des Outre-mer incluant les Iles du Nord. 

«Au regard des récentes évolutions annoncées par le président de la République pour répondre à la menace terroriste, le gouvernement a décidé d’étendre l’état d’urgence à la Guadeloupe, à la Guyane, à la Martinique, à Mayotte, à La Réunion ainsi qu’à Saint-Barthélemy et Saint-Martin», a déclaré mardi soir la ministre des Outre-mer George Pau-Langevin dans un communiqué. Dans la nuit du 13 au 14 novembre, le président de la République François Hollande avait décrété l’état d’urgence uniquement sur le territoire métropolitain. Hier, le gouvernement annonçait la présentation d’un décret  en Conseil des ministres «déclarant l’état d’urgence à compter du 19 novembre 2015, à zéro heure à l’heure locale» pour les territoires précédemment cités. Ceux du Pacifique et Saint-Pierre et Miquelon restent pour le moment en Vigipirate renforcé.  Devant le congrès des maires de France, le chef de l’Etat a confirmé hier l’état d’urgence Outre-mer. Concernant les trois ressortissants syriens, interpellés avec de faux passeports à l’aéroport Juliana samedi dernier, l’enquête se poursuit : ils sont toujours en garde à vue, après leur passage au tribunal de Sint Maarten mardi dernier.

L’état d’urgence prolongé

Hier, le Premier ministre Manuel Valls et le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve ont présenté en Conseil des ministres un projet de loi «prolongeant l’état d’urgence pour 3 mois et renforçant l’efficacité des dispositions de la loi du 3 avril 1955». Ce projet permettra notamment de «dissoudre les associations ou groupements de faits qui participent, facilitent ou incitent à la commission d’actes portant une atteinte grave à l’ordre public, et qui comportent en leur sein des personnes assignées à résidence» d’après le compte-rendu du conseil.

Le Fort Louis aux couleurs tricolores

Par solidarité, après les attentats du 13 novembre dernier, les monuments de nombreuses villes du monde entier se sont illuminés aux couleurs du drapeau français. Saint-Martin rejoint cette longue liste avec son Fort Louis, à Marigot, qui s’est aussi paré de bleu-blanc-rouge. A voir absolument à la tombée de la nuit. Un symbole fort.

No comments