3 millions d’euros de dégâts à l’aéroport de Grand-Case

0

Dès le lendemain du passage d’Irma, l’aéroport Espérance de Grand Case était opérationnel malgré certains dommages.

«Si le bâtiment a résisté, nous avons eu des vitres cassées. La climatisation ne fonctionne plus dans la salle d’embarquement, nous devons aussi refaire les 3 kilomètres de clôture périphérique, l’éclairage, le système électrique des barrières d’entrée et de sortie sur le parking. Nous avons au total 3 millions de dégâts», cite Alain Russel, le président de la Sesma, la société d’exploitation de l’aéroport de Grand Case. «Nous avons pu être rapidement opérationnels car avant Irma, nous avions retiré tout les équipements électroniques de la tour de contrôle. Heureusement, sinon ils auraient été abîmés car les vitres de la tour ont explosé. Nous avons pu rebrancher les équipements dans la salle à l’étage inférieur, au niveau de la vigie des pompiers», poursuit-il.

Jusqu’au 23 septembre, l’aéroport n’a accueilli que des avions militaires et des avions des compagnies régionales réquisitionnées par l’Etat. Aujourd’hui, Saint-Barth Commuter, Air Antilles et Air Caraïbes réalisent chacune entre trois et quatre vols par jour entre respectivement Saint-Barth et la Guadeloupe.

(Source : www.soualigapost.com)

 1,205 vues totales,  8 vues aujourd'hui

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT