Culture « La muraille de la vie », la suite…

0

Il y a quelques temps, nous vous parlions de la « muraille de la vie » de l’hôtel Mercure. C’est ainsi, qu’un artiste, avait nommé le mur d’enceinte de l’hôtel qui a été dédié à l’art pictural. Nous avions décidé de suivre l’évolution de cette œuvre en perpétuel mouvement.

Cette fois, nous avons rencontré Nicolas et Stéphane deux artistes qui travaillent à quatre mains. Comme deux pianistes qui accomplissent une partition en duo, ces deux là créent ensemble, depuis 5 ans, des œuvres qu’ils aiment les plus grandes possibles. Ils se sont rencontrés alors qu’ils « graffaient ». Ils ont commencé « sur des terrains vagues et ils se retrouvent dans des sphères qu’ils n’auraient pas imaginé toucher », comme nous l’explique très bien Stéphane. Leurs univers sont différents mais sans aucun doute complémentaires. Ils cherchent sans cesse l’innovation, le renouvellement. Leur art est un savant mélange de classique et d’ultra moderne, de techniques issues de l’artisanat d’art et de l’art de rue, d’abstrait et de figuratif… On peut dire, sans leur jeter de fleurs, qu’ils sont le reflet parfait de leur temps. Aujourd’hui les artistes ne se contentent plus d’un style, d’une technique, d’un media.

Ils s’amusent avec des murs, des toiles et de la glaise tout en maniant la truelle, le pinceau, en passant par la bombe de couleur !

« On est des 4×4, ça nous sert beaucoup. On enrichi notre langage. » Stéphane

Ils avaient rencontré Alexandre Chapelain, artiste bien connu sur l’île, en 2016 à Paris. Ce dernier leur avait proposé de le rejoindre à Saint-Martin pour un projet commun. Le temps de s’organiser et Irma nous est tombée dessus. Mais rien n’arrête la création quand elle est en route ! Après la décision de l’hôtel Mercure de livrer sa façade extérieure aux artistes, Alexandre les recontacte et ils acceptent. Ils viendront donc, comme d’autres, marquer Saint-Martin de leur empreinte.

C’est désormais chose faîte puisqu’ils ont réalisé deux fresques que l’on peut admirer en longeant la route de la Baie Nettlé. Si vous aimez leur travail, vous pourrez le découvrir en les suivant sur Instagram et facebook. Et si, comme eux, vous avez le virus du voyage, vous pourrez découvrir leur travail un peu partout dans le monde. De la France à l’Israël en passant par l’Afrique, ils ont usé leurs bombes et leurs pinceaux un peu partout ! _NB

Pour suivre leur travail :

www.instagram.com/operagraphiks

https://www.facebook.com/operagraphiks.studio/

Et si vous aussi, vous souhaitez laisser votre empreinte sur les murs de l’hôtel Mercure, vous pouvez contacter Rudy Issorat pour présenter de votre projet. 06.90.48.28.28

No comments