FOOTBALL : Ligue des Nations Concacaf Saint-Martin n’a pas à rougir de sa défaite…

0

Saint-Martin : 0 – Guadeloupe : 3

La sélection de Saint-Martin s’est inclinée logiquement, mardi dernier, à Anguilla, face à la Guadeloupe (3-0) mais peut nourrir des motifs de satisfaction au terme de ses grands débuts dans cette Ligue des Nations Concacaf.

Appliqués collectivement et à la récupération du ballon, les protégés de David Baltase ont donc fourni une prestation encourageante devant un onze guadeloupéen renforcé par plusieurs éléments évoluant chez les « pros ».

Les hommes de Jocelyn Angloma ont exercé d’entrée de jeu une pression sur le but adverse. La défense saint-martinoise veillait au grain mais sur un coup de pied arrêté, David Florian, libre de tout marquage, trompait d’une frappe imparable l’infortuné David Saintil  (5e). Une chose est sûre, l’entame de match était loin d’être idéale pour les coéquipiers de Nicolas Chalmet. Cela étant, ces derniers étaient loin de baisser les bras, mieux encore, ils réussissaient à pointer le bout de leur nez devant les buts de Kevin Ajax, sans pour autant l’inquiéter outrageusement.

 

Les « Gwada Boys » balbutient leur football…

Supposée supérieure dans tous les compartiments du jeu, la formation guadeloupéenne était loin, vraiment loin de survoler les débats, un manque de liant et de mouvement se faisant cruellement ressentir dans ses rangs.

Malgré tout, elle parvenait à doubler la mise peu avant la demi-heure de jeu par l’intermédiaire de Grégory Gendrey, quelque peu oublié par l’arrière-garde saint-martinoise (27e). Sans briller, les « Gwada Boys » atteignaient la pause avec une avance confortable au tableau d’affichage.

 

Saint-Martin plie mais ne rompt pas

De retour des vestiaires, Sainval et les siens n’avaient nullement l’intention de laisser leur adversaire d’un jour manœuvrer à sa guise. Tour à tour, Jonathan Nyuiadzi (48e) et le capitaine, Yannick Bellechasse (51e) manquaient le cadre.

Par la suite, le jeu ronronnait au milieu du terrain et au final,  les spectateurs n’avaient pas grand-chose à se mettre sous la dent. Le troisième but inscrit par les visiteurs, signé Yannick Passape (65e) est presque anecdotique.

En résumé, la sélection guadeloupéenne a assuré l’essentiel en s’adjugeant les trois points de la victoire aux dépens d’une formation saint-martinoise qui a vendu chèrement sa peau ! Le coach, David Baltase peut être légitimement satisfait du comportement exemplaire affiché par ses troupes tout au long des quatre-vingt dix minutes. De bon augure pour la réception, toujours à Anguilla, de Saint-Kitts, le 14 octobre prochain.

En attendant la prochaine échéance, la grande famille du football saint-martinois présente en nombre mardi au stade Raymond Gordon peut être fière de la prestation réalisée par leur équipe fétiche !

(De notre envoyé spécial à Anguilla, AF).

No comments