Décharge de St Maarten  Le parquet a ouvert une enquête

0

 

« Le bureau du procureur a pris note des inquiétudes de la population exprimées sur les réseaux sociaux suite à l’incendie récent de la décharge mardi 7 à mercredi 8 août » informe le parquet de Sint Maarten mercredi 7 août.

« Le bureau du procureur a pris note des inquiétudes de la population exprimées sur les réseaux sociaux suite à l’incendie récent de la décharge mardi 7 à mercredi 8 août » informe le parquet de Sint Maarten mercredi 7 août.

Plusieurs personnes auraient demandé si le ministère public allait poursuivre ou non le gouvernement de Sint Maarten. Le parquet indique qu’au cours des derniers mois, il a reçu plusieurs plaintes concernant des pratiques illégales se déroulant dans la décharge. En début d’année le bureau du procureur a recueilli un large éventail de preuves pour corroborer ces plaintes. En avril 2018, le ministère public a informé le gouvernement de Sint Maarten qu’il avait ouvert une enquête sur la situation de la décharge.

“Nous considérons la situation actuelle à la décharge comme un crime qui affecte à la fois la santé des habitants et notre environnement. C’est inacceptable. Par conséquent, nous analyserons les flux de déchets, nous effectuerons des mesures, nous évaluerons les rôles et responsabilités juridiques et nous appliquerons le droit pénal en poursuivant les parties concernées. ”

Le ministère public associe ses efforts à ceux de la police et des pompiers de Sint Maarten, de l’inspection VROMI, de l’inspection VSA et des différentes parties prenantes de la société. Et ce, afin de maximiser les chances d’un changement.

“En faisant cela, nous espérons contribuer à un avenir durable pour la décharge afin que les droits humains soient respectés.”

Depuis plus de 30 ans, le problème du traitement des déchets a été négligé. Le parquet est conscient qu’il ne sera pas facile de trouver une solution et que l’enquête en cours prendra du temps. “L’incendie qui affecte notre territoire aujourd’hui (mercredi) sera ajouté à notre enquête. À cet égard, nous avons observé que les mesures de sécurité de base visant à contrôler l’accès à la décharge ou un système de base d’extinction des incendies pour en éviter de nouveaux ne sont toujours pas appliquées. ” (Photo d’archive) (Source : www.soualigapost.com)

No comments