Irma, 6e événement Cat Nat le plus cher de France

0

A ce jour, les assurances estiment à 830 millions d’euros les dommages causés par l’ouragan Irma sur les îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy le 6 septembre 2017. Ce n’est pas la catastrophe naturelle (Cat Nat) la plus coûteuse qu’ait connu la France depuis 1982, soit depuis la mise en place du régime de catastrophe naturelle*. En revanche elle l’est à l’échelle d’une collectivité. Explications.

• Coût des Cat Nat en France

Le coût des Cat Nat (non auto) est estimé en France à 25 milliards d’euros sur la période 1989-2014, soit 956 millions d’euros par an. C’est en 2003 que les Cat Nat ont coûté le plus cher : plus de 3 milliards d’euros dont plus de la moitié au titre de la sécheresse.

Sur la période 1989-2014, la sécheresse et les inondations représentent à elles seules 94% de la sinistralité Cat Nat couverte par le régime. Le coût moyen annuel est de 533 millions d’euros pour les inondations et de 362 millions d’euros pour la sécheresse.

• Nombre de sinistres

Entre 1995 et 2014, le nombre de sinistres tous périls confondus, est estimé à plus d’1,27 million soit une moyenne de 66 850 sinistres par an.

En comparaison, Irma a causé 16 400 sinistres à Saint-Martin et Saint-Barthélemy et l’ouragan Maria 16 600 en Guadeloupe et Martinique.

• Part des Cat Nat en outre-mer

L’outre-mer a été intégré au dispositif de Cat Nat en 1990. Au niveau national, 56 % des sinistres sont causés par des inondations, 38 % par la sécheresse. Dans les 6 % restants, 48 % des événements se situent en métropole et 52 % en outre-mer (43 % par des vents cycloniques et 9 % par des séismes).

Le coût des événements en outre-mer représente 3,3 % du montant de la sinistralité du marché français pour 1,7 % des cotisations du régime.

• Coût des 7 plus grosses Cat Nat en outre-mer

Sans compter Irma, les sept plus grosses catastrophes naturelles ont coûté un total de 818 millions d’euros. Il s’agit de :

– Cyclone Dean en août 2007 aux Antilles : 242 millions

– Cyclones Luis et Maryline aux Antilles en 1995 : 202 millions

– Cyclone Dina à la Réunion en 2002 : 140 millions

– Cyclone Lenny aux Antilles en 1999 : 90 millions

– Séisme aux Saintes en 2004 : 80 millions

– Séisme en novembre 2007 en Martinique : 64 millions

• Les 20 événements Cat Nat les plus coûteuses

Parmi les 20 événements Cat Nat les plus coûteux en termes de dommages entre 1989 et 2014, on compte onze événements d’inondations pour un montant total de 6,36 milliards d’euros et neuf de sécheresse pour un montant total de 6,77 milliards d’euros.

L’événement le plus cher a été la sécheresse de 2003 pour un montant de 1,74 milliard d’euros, le deuxième les inondations du Rhône en décembre 2003 avec 1,05 milliard d’euros de dégâts. La tempête Xynthia en 2010 est le cinquième événement le plus coûteux avec 840 millions euros de dégâts.

Avec un bilan provisoire à 830 millions d’euros de dommage, Irma prendrait la sixième place, juste derrière Xynthia et devant la sécheresse de 2011 qui a coûté 810 millions d’euros.

En revanche, si l’on considère le coût d’une reconnaissance Cat Nat, Irma est la plus importante car elle ne concerne que deux collectivités, Saint-Martin et Saint-Barthélemy ; ailleurs, pour un même phénomène climatique plusieurs reconnaissances (une par commune) sont décrétées. Par exemple, la sécheresse de 2003 – plus cher événement climatique en terme de dégâts – a vu 4 438 reconnaissances ce qui représente un coût moyen par commune de 392 000 euros avec.

(Plus de détails sur www.soualigapost.com. Source : publication de la Caisse centrale de réassurance (CCR), «Les catastrophes naturelles en France, Bilan 1982-2016).

No comments