SUCCESSION BEAUPERTHUY / Foncier : 300 personnes marchent pour une même cause

0

Suite à l’appel de Louis Mussington, président de la Collectivité, à manifester pacifiquement ce samedi 20 avril 2024 dans le cadre de la préservation du patrimoine foncier saint-martinois, 300 personnes se sont réunies pour démarrer la marche symbolique vers The Old House.

Réunis près de la station-service Cadisco, la foule s’est dirigée vers The Old House à l’entrée de Quartier d’Orléans, ne créant que très peu d’embarras de circulation. Le tronçon de la RN7 qui devait initialement entre fermé de 9h à midi est resté ouvert jusqu’au démarrage de la marche, pour se réduire en fonction de l’avancement des participants. Au cœur de la foule habillée de noir et de blanc, des nombreux représentants d’associations, certains élus territoriaux, Valérie Damaseau, présidente de l’Office de Tourisme, des habitants avec une belle mixité qui définit l’unité saint-martinoise, et bien évidemment, Louis Mussington, président de la Collectivité. La marche s’est déroulée dans un cadre parfaitement organisé et sécurisé, dans une ambiance conviviale et un esprit rassembleur. Une fois arrivée au site historique emblématique de cette volonté de préservation, The Old House, la foule a profité des aménagements mis en place, entre autres, par l’association Les Fruits de Mer en charge de l’Amuseum Naturalis, afin d’échanger sur les enjeux. L’esprit d’unité était palpable sur site. Sept intervenants se sont succédés au micro pour faire part de leur sentiment face à la mise aux enchères de trois parcelles par l’administrateur judiciaire en charge du dossier de la succession Beauperthuy mais surtout pour crier leur attachement viscéral à leurs terres avec une volonté commune : rouvrir le dialogue. Ferdinand Beauperthuy a tenu à lister les 26 lots à vendre avec la ferme intention de préserver les terres saint-martinoises. Mark Yokoyama, co-fondateur de l’association les Fruits de Mer très ému par la mobilisation de la population, a remercié la foule d’avoir répondu présente pour tenter de sauver The Old House. Pour Rinaldo Webster, « Saint-Martin est unique et ensemble, nous allons gagner cette bataille ». L’ensemble des intervenants, qui se sont exprimés en anglais, n’ont pas manqué d’exprimer leur gratitude à Louis Mussington pour son engagement.

Ce dernier a pris la parole en dernier, d’abord en français : « Nous sommes réunis aujourd’hui pour une même cause, dire non à la spéculation foncière et immobilière, et pour dire oui au dialogue ou toute forme de négociation à l’amiable pour résoudre ce problème ». Rappelant sa volonté profonde d’acheter la paix sociale, l’homme politique avouait n’avoir pu répondre à certains délais mais s’estime fier de l’unité des saint-martinois : « Dans une semaine, j’aurai officiellement l’estimation des terrains et l’Établissement Public Foncier de Guadeloupe va nous accompagner financièrement mais sachez qu’ils ont proposé 42M€ et il est hors de question que la COM mobilise cette somme qui ferait du profit sur le dos des Saint-Martinois. Je ne l’admettrai pas, jamais ! ». Appelant à une discussion raisonnable avec l’administrateur judiciaire, Louis Mussington confirmait son obligation morale et politique de mener cette action de manifestation : « Ce n’est pas l’affaire de Mussington ni de la COM, c’est l’affaire des Saint-Martinois, je n’ai pas d’image à défendre ». _Vx

 674 vues totales

Source :

Faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

About author

No comments

%d blogueurs aiment cette page :