Si l’opposition était un groupe de 5 membres…

0
blank

Si les cinq membres qui ne font pas partie de la majorité (Louis Mussington, Marthe Ogoundele, Jules Charville, Bernadette Davis et Alain Richardson) se rassemblaient en un groupe déclaré auprès du président du conseil territorial, ils auraient des droits qu’aujourd’hui ils n’ont pas.

En tant que groupe, ils pourraient notamment être remboursés de certains frais par la collectivité (matériel de bureau, frais de documentation, de courrier et de télécommunication) et disposer d’un local administratif. Le groupe peut aussi disposer d’une page pour s’exprimer sur les supports d’information générale de la COM.

Mais pour être un groupe au sein du règlement intérieur du conseil territorial, il faut être au moins cinq personnes. Or, aujourd’hui l’Alliance pour la justice, l’espoir et la prospérité compte quatre membres et Alain Richardson est seul, représentant En marche vers le progrès. (plus de détails sur www.soualigapost.com).

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT