Bien que licencié, il continuait de vendre des cuisines

0
blank

Alors qu’il avait été licencié par son employeur, un cuisiniste de la partie française, un agent commercial continuait d’user de son titre plusieurs mois plus tard pour vendre des cuisines. Il a notamment démarché trois personnes. Il leur a demandé des chèques d’acompte en précisant de les libeller à son nom. Au total, les trois victimes ont versé 4 056 euros, 5 000 et 7 000 euros. Mais elles n’ont jamais reçu le mobilier. Aussi ont-elles déposé plainte. Le pseudo agent commercial était convoqué le 27 avril devant le tribunal correctionnel de Saint-Martin mais il n’est pas venu. Le tribunal l’a condamné à une peine de six mois de prison ferme. Il doit également dédommager les deux victimes à hauteur de 5 000 et 7 000 euros. (Plus de détails sur www.soualigapost.com)

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT