Quand la jalousie mène à la violence

0
blank

Hier au tribunal, un couple comparaissait pour violences conjugales après une crise de jalousie datant du 31 mai dernier. 

Tout a commencé après l’absence de E.A. pour un week-end sans prévenir son concubin. Selon J.F., la jeune femme le trompait avec le pasteur de son église. Leur dispute s’est terminée dans un bain de sang. Dans le cadre de cette affaire, le vice-procureur a conclu que les faits de violences étaient réciproques. E.A a été condamnée à trois mois de prison avec sursis et J.F à  un mois. E.A. devra verser 1000 euros et 700 euros de dommages et intérêts à la partie civile. _KL

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT