NAVIGATION : Plus de 700 visiteurs ont découvert le Sørlandet

0

Le navire-école norvégien avait amarré ce dimanche 5 février dans le port de Galisbay. Accessible au grand public, petits et grands sont venus en masse pour fouler le pont de ce bateau mythique grâce à l’association Caribbean Sail Training.

Le majestueux trois-mâts carré, dont chaque mât est gréé de voiles carrées, tient son nom norvégien, Sørlandet, de la traduction littérale du Pays du Sud qui est aussi une région du sud de la Norvège où se trouve son port d’attache, Kristiansand. Financé par l’armateur Skjelbred, le bateau de classe A a commencé sa carrière à l’école de la Marine marchande norvégienne en 1927.

Bientôt centenaire, il a effectué son voyage inaugural vers Oslo avec le roi Haakon de Norvège et le prince héritier Olav à son bord. Après une première traversée de l’Atlantique en 1933, le Sørlandet participe à l’Exposition universelle de Chicago pour représenter son pays d’origine. Saisi par l’armée allemande en 1940, le somptueux bateau se transforme en prison militaire. Coulé par une bombe russe, le navire-école est restauré pour un réarmement en 1947 afin de reprendre ses fonctions initiales jusqu’en 1973 où l’école de la marine s’en sépare. En 1977, le petit-fils du mécène originel, Kristian Skjelbred-Knudsen, en fait don à la ville de Kristiansand. Après une rénovation en 1981, le voilier-école long de 64,15 mètres et large de 8,87 mètres avec une capacité d’équipage de 15 personnes accueille aujourd’hui jusqu’à 17 stagiaires de la marine marchande pour des voyages initiatiques et formateurs sur l’Atlantique Nord et en mer du Nord. Pour sa troisième visite dans les eaux saint-martinoises, le Sørlandet, dont la surface de voilure est de 1236m2 répartie sur 27 voiles, a ravi les visiteurs lors de l’après-midi dominicale organisée par l’association Caribbean Sail Training. 698 visiteurs, adultes et enfants, ainsi que 49 invités et 9 personnes de l’organisation ont foulé les planches du bateau qui n’est pas sans rappeler les plus beaux navires de certains films. Les petits n’ont d’ailleurs pas manqué de se prendre pour des pirates en tenant fièrement le gouvernail, se créant des souvenirs inoubliables. Créée en 2004 et actuellement présidée par Jan Roosens, l’association caritative Caribbean Sail Training offre aux jeunes la possibilité de se former à la voile, jeunes de toutes les nationalités, religions, cultures ou positions sociales confondues, avec un focus sur la jeunesse caribéenne. Forte de 83 stagiaires et formateurs, l’association compte 72 navires membres de la Caribbean Sail Training : voiliers, yachts, cargos ou encore bateaux de course. Une autre navire-école membre a fait son apparition dans le port de Galisbay le jeudi 9 février dernier, le Morgenster. Grand voilier brick deux-mâts datant de 1919 et d’origine hollandaise, le Morgenster de 50 mètres à la coque et au pont en acier n’était pas accessible au public, faute de temps. Après sa courte escale de réapprovisionnement, il a quitté le port de Galisbay le lendemain emmenant au large les stagiaires en navigation pour une nouvelle aventure. _Vx

  Infos : www.CaribbeanSailTraining.com

 6,747 vues totales

Source :

Faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

About author

No comments

%d blogueurs aiment cette page :