MESURE DE PROTECTION DANS LES AVIONS NON RESPECTEES

2

Nous avons reçu ce témoignage d’un de nos lecteurs et nous vous le communiquons tel quel

Bonjour! 

Je comprends que chacun veuille se protéger, mais je trouve que trop de monde ne font pas leur travail de contrôle: Ainsi, hier quand nous sommes montés sur le vol d’Air caraïbes entre Guadeloupe & St-Martin, plusieurs passagers ne portaient pas leur masque de façon normative c’est à dire que leur masque ne servait à RIEN & le personnel de vol n’est pas intervenu pour corriger la situation. Une passagère à notre droite a même enlevé son masque une bonne partie du vol! Idem dans le vol d’Orly vers la Guadeloupe où, même si l’on était peu nombreux, on peut supposer que les aérosols qui sortent de nos poumons à chaque respiration se propagent dans l’avion durant les 8 heures de vol!

A.R.

blank

2 commentaires

  1. blank
    Olivier BISSON 21 août, 2020 at 07:14 Répondre

    Bonjour,

    En réponse à ce message de l’un de vos lecteurs et parce que je fais la rotation entre Saint-Martin et la Métropole plusieurs fois par an, voici ce que je peux dire, il ne s’agit que d’un constat basé sur du vécu et il n’engage que moi :

    Il est clairement IMPOSSIBLE de conserver le masque durant la totalité d’un vol transatlantique pour une raison très simple :
    On nous offre à l’arrivée un verre, puis un repas que cela soit dans le sens Paris /PTP ou dans l’autre sens puis une collation avant d’atterrir.

    Durant ce laps de temps (peut être environ 2 heures au total), personne ne peut conserver le masque.

    Il est donc totalement utopique de penser que le virus ne pourrait pas à l’occasion de ces périodes sans masques se propager moins que durant le reste du temps de vol…

    De plus, autant Air Caraïbes qu’Air France ont mis en place sur leurs vols longs courriers des filtres HEPA sur leurs systèmes de climatisation de cabines qui sont sensés stopper, entre autre virus, le SRAS.

    Sur les petites rotations du type SFG/PTP, je suis d’accord sur le fait que le port du masque doit être respecté, la durée de vol s’y prête parfaitement.
    A contrario, le vol long courrier « masqué intégral » est juste impossible à moins de contraindre les passagers et l’équipage à se priver de boire et de manger pendant presque 10 heures…

    Bien cordialement

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

Laisser un commentaire

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT