Il avait été accusé de vendre du cannabis

0

Alors qu’il est avec des amis à Sandy Ground en juillet 2016, un homme de 30 ans est contrôlé par les gendarmes. Ces derniers lui demandent son identité mais il n’a pas ses papiers sur lui. Ils trouvent sur lui 1 400 euros en liquide, glissés sans sa sacoche en bandoulière. Ils découvrent aussi des sachets de cannabis cachés dans la roue d’une voiture garée tout près et d’autres sous la chaise sur laquelle est assis son ami. Les deux individus sont amenés à la gendarmerie pour y être entendus mais il sera le seul à être poursuivi. Il a ainsi comparu devant le tribunal correctionnel de Saint-Martin pour notamment détention et vente de produits stupéfiants.

Son avocate a démontré qu’il était trop facile d’accuser son client de trafic de drogue au seul prétexte qu’il avait une grosse somme d’argent sur lui et qu’il se trouvait dans un endroit réputé pour le deal de rue à Sandy Ground. «Rien ne prouve que cet argent vient du trafic de drogue», a répété maître Lacassagne. Après en avoir délibéré, le tribunal a relaxé le jeune homme. (Plus de détails sur www.soualigapost.com)

 1,187 vues totales,  5 vues aujourd'hui

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT