«Happy hours» : du changement dans l’air

0

Le gouvernement souhaite lutter contre la consommation excessive d’alcool chez les jeunes, dans le cadre du projet de loi santé de Marisol Touraine. Dans cette optique, les prix des boissons en «happy hours» pourraient être encadrés et donc devenir moins attractifs pour les consommateurs. Les sénateurs ont adopté cette semaine en première lecture un amendement pour qu’un seuil maximum de réduction soit mis en place lors de ces opérations. Ce débat doit se poursuivre jusqu’au 2 octobre prochain.

 6,413 vues totales

About author

No comments

%d blogueurs aiment cette page :