ENVIRONNEMENT : Comment l’écosite traite les déchets d’Irma

0

En partie française, les déchets sont triés à l’écosite qui a reçu en 2017 deux fois et demie son volume annuel. Il a donc fallu qu’il se réorganise. Alors qu’il site est conçu pour traiter environ 35 000 tonnes de déchets par an, il en a reçu 85 240 en 2017 et déjà 33 220 tonnes entre janvier et juin 2018. 

«On a été obligé de faire venir une installation complète de chez un partenaire en Guadeloupe (SNR) qui nous loue l’installation», explique Patrick Villemin, le président de Verde Sxm. C’est Ludwick Breton, dit Lulu, de SNR qui a la haute main sur le fonctionnement de toute cette chaîne de broyage et de tri. Il est arrivé sur l’île en novembre dernier mais n’a pu commencer véritablement le broyage que mi-juillet. La chaîne de broyage fonctionne donc depuis un peu plus de deux mois et a déjà broyé 300 tonnes de ferraille (tôles, VHU dépollués et démontés…).

Une fois qu’ils atteindront les 4000 tonnes de ferraille broyée, ils chargeront des camions pour les transporter en bateau par le port de Galisbay vers la France, la Belgique ou l’Espagne, où elles seront valorisées.

(plus de détails sur www.soualigapost.com)

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT