Covid-19 : Restriction de passage aux frontières à partir de vendredi

1
blank

Dans un communiqué, la Préfecture de Saint-Martin et Saint-Barthélemy indique mettre en place des «limitations de déplacement» entre les deux parties de l’île à compter du vendredi 31 juillet. Aucune mention de «fermeture de frontière», mais si la syntaxe est différente, la situation reste la même.

Pour la Préfecture, la circulation active du virus sur le territoire nécessite «de ralentir la diffusion du virus en limitant les déplacements». Ainsi, la Préfecture et l’ARS, «après échanges avec la Collectivité de Saint-Martin et en accord avec le ministère des Outre-mer», ont décidé de mettre en place une «restriction de circulation entre les deux parties de l’île à compter de vendredi 31 juillet à 12h00». La Préfète Sylvie Feucher s’est entretenue ce matin avec la Première Ministre de Sint Maarten à ce propos.

MOTIF PROFESSIONNEL OU MÉDICAL UNIQUEMENT

La Préfecture indique que «des contrôles seront mis en place au rond point de Bellevue et à Belle Plaine par les effectifs de la Police aux frontières et de la Gendarmerie Nationale. Les points frontières de Cupecoy et de la Baie aux Huîtres (Oyster Bay-NDLR) seront bloqués à compter de cette date».

Seules les personnes ayant un motif professionnel ou médical pourront donc traverser la frontière. «Ce motif sera vérifié sur la base des attestations déjà délivrées par la Préfecture en juin lors de la précédente limitation de circulation. Ces attestations pourront être rééditées et perçues auprès des services de la Préfecture». Les demandes médicales pourront être formulées à l’adresse courriel covid19pref@saint-barth-saint-martin.gouv.fr

 

LES VOYAGEURS DE JULIANA AUTORISÉS

Par ailleurs, la Préfecture indique que les voyageurs autorisés en provenance de l’aéroport de Juliana (venus de métropole, de l’espace Schengen ou de la liste des pays sûrs) seront autorisés à passer en présentant leur billet d’avion, leur test PCR de moins de 72h avec un résultat négatif et l’attestation sur l’honneur remise par la compagnie ou présente sur le site de la Préfecture.

Ces mesures contraignantes sont «essentielles pour limiter la circulation du virus et éviter d’atteindre les limites capacitaires de notre système de santé», estime la Préfecture, qui précise qu’elles seront mises en place temporairement le temps de contrôler la circulation du virus sur l’île.

 

BILAN SANITAIRE

Depuis le bulletin sanitaire du 24 juillet, 1 nouveau cas a été dépisté à Saint Barthélemy, portant le nombre de cas à 2, et 4 nouveaux cas à Saint-Martin, portant le nombre de cas à 7.

A Saint-Barthélemy, le nouveau cas positif est lié avec un cluster de personnes de Guadeloupe ayant séjourné sur Saint-Martin et fréquenté les établissements de Sint-Maarten.

A Saint-Martin,

– 1 cas est toujours en cours d’investigation ;

– 1 malade est hospitalisé à Sint Maarten et 3 cas contact positifs y sont liés ;

– 1 cas est un contact d’un cas autochtone ;

– 1 cas a été importé depuis la république Dominicaine sur un vol de rapatriement depuis les Etats-Unis arrivé à Juliana. Le gouvernement de Sint Maarten a annoncé hier dénombrer 45 cas positifs. Cette circulation active du virus serait à l’origine de la contamination de 6 personnes de Guadeloupe ayant séjourné sur l’île et engendré un cluster toujours en cours d’investigation en Guadeloupe.

(Source : www.lepelican-journal.com)

blank

Article sponsorisé par:

blank

1 commentaire

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

Laisser un commentaire

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT