TECHNOLOGIE : Une entreprise européenne entend développer un réseau de drones passagers dans les Caraïbes !

0

URBAN V sera la première entreprise à explorer et à planifier le développement d’un système et d’un réseau de Vertiports pour permettre une large utilisation des drones transportant des passagers dans les Caraïbes.

Un Vertiport est une plate-forme d’atterrissage permettant aux eVTOLs (drones transportant des passagers, taxis aériens, services de fret) de décoller et d’atterrir verticalement.  L’entreprise est actuellement en dialogue avec une compagnie aérienne de la région concernant un projet pilote reliant plusieurs îles. Ce projet pourrait devenir la rampe de lancement du marché de la mobilité aérienne avancée de la région. URBAN V est en train d’établir d’autres partenariats dans les Caraïbes. Les parties prenantes pourraient être des aéroports, des compagnies aériennes, des ports de croisière et même de grands hôtels ou centres de villégiature.

URBAN V est une société détenue par Aeroporti di Roma, le groupe SAVE d’aéroports (Venise, Trévise, Vérone, Brescia) Aeroporto di Bologna en Italie et les Aéroports de la Côte d’Azur (Nice, Cannes, Saint-Tropez) en France, pour le développement d’infrastructures de mobilité aérienne avancée (AAM) au niveau international.

« Nous avons l’ambition d’être parmi les premiers au monde à lancer des réseaux commerciaux de mobilité aérienne avancée. Nous prévoyons d’activer la première route à la fin de 2024 à Rome », selon Massimiliano Pane, responsable du développement commercial et des finances d’URBAN V. « En octobre 2022, URBAN V a dévoilé à Rome le premier vertiport d’essai d’Europe, adjacent à l’une des plateformes aéroportuaires les plus fréquentées d’Europe, avec des vols d’essai publics avec équipage ».

 

Des drones passagers pouvant transporter 2 à 6 personnes

La mobilité aérienne inter-îles avec des drones à propulsion électrique arrivera dans les Caraïbes comme solution pour combler l’obstacle inter-îles, l’eau. Cela changera la donne pour les territoires insulaires progressistes. Dans une région qui dépend fortement du tourisme, les drones passagers deviendront également une attraction touristique pour voir les îles depuis les airs.

Le développement de vertiports physiques et numériques spéciaux est crucial pour le succès de ce segment du transport aérien. Des réseaux de vertiports dotés de systèmes de navigation appropriés seront développés. Un vertiport peut être aussi petit que le toit d’un hôtel. Dans les zones métropolitaines, il est possible de voler de toit en toit. Dans les Caraïbes, il pourrait contribuer au développement économique des petites îles. Dans le secteur de la navigation de plaisance, il pourrait relier les yachts aux vertiports terrestres. Les futurs Jeux olympiques et autres événements envisagent de l’utiliser dans leurs stades.

Des drones passagers pour 2 à 6 personnes sont en cours de développement. À terme, ils seront capables de couvrir des distances allant jusqu’à 200 km ou plus.  Lorsqu’ils seront certifiés par le gouvernement, ils seront aussi sûrs que les vols de n’importe quel avion. United Airlines a récemment passé une commande pour la livraison de 200 drones-taxis de quatre personnes pour le transport de passagers sur de courtes distances, avec une option pour 200 autres. American Airlines et Virgin Atlantic ont annoncé des partenariats avec des développeurs de drones. Les constructeurs aéronautiques Airbus et Boeing développent des drones pour le transport de passagers. Ils partagent tous essentiellement la même vision : l’eVTOL est l’avenir. Les constructeurs automobiles General Motors et Volkswagen Group ont dévoilé leurs premiers prototypes de drones passagers. Il existe environ 200 programmes à différents stades de maturité.

 

Les premiers services commerciaux de taxi aérien prévus en 2024

Le drone passager est rendu possible grâce aux progrès réalisés dans de nombreuses technologies. L’alimentation électrique signifie qu’il n’y a pas d’empreinte carbone. Un autre catalyseur du développement est le simple fait qu’il y a de l’argent à gagner et un retour sur investissement considérable. Le besoin de drones de transport de passagers va croître rapidement dans le monde entier. Rien qu’en 2021, les principales entreprises  actives dans l’industrialisation de ces véhicules aériens ont levé des capitaux privés de plus de 5 milliards de dollars US. On s’attend à ce que le marché des drones passagers atteigne 9 milliards de dollars US d’ici 2030 et 1 500 milliards de dollars US dans les vingt prochaines années.

Combien de temps faudra-t-il pour que tout cela se réalise ? Il faudra attendre 2024/25 pour voir apparaître les premiers services commerciaux de taxi aérien, que ce soit à Orlando, New York, Dubaï, Singapour, Paris ou Rome. Le projet pilote d’URBAN V et la compagnie aérienne régionale reliant un certain nombre d’îles sont à suivre dans les Caraïbes. _AF

 3,604 vues totales,  5 vues aujourd'hui

Source :

Faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

About author

No comments

%d blogueurs aiment cette page :