Sargasses : le ramassage sur terre demeure l’unique moyen efficace à Saint-Martin

0

Depuis le début du phénomène fin avril, 2 300 tonnes de sargasses ont été ramassées par l’entreprise mandatée par la Collectivité. C’est déjà deux fois que le volume moyen annuel collecté à Saint-Martin. 2018 est déjà considérée comme une année record.

Cul de Sac, Baie orientale, Mont Vernon, le Galion et Oyster Pond sont les principaux sites d’échouage des algues brunes en partie française de l’île. Elles sont ramassées soit à la main soit avec des machines à terre. Les ramasser dans l’eau à l’entrée de la baie de Cul de Sac, principal lieu d’échouage, est impossible en raison d’un tirant d’eau trop faible, indiquent les autorités.

«Les ramasser quotidiennement est le seul moyen efficace», constate Philippe Gustin, préfet de Guadeloupe venu observer le travail des équipes samedi matin à Cul de Sac.

Des engins ramassent les algues dans l’eau (à 2/3 mètres du bord) et les déposent sur la plage où elles sont mises par une autre pelleteuse dans une benne pour être directement emmenées à l’éco-site à Grandes Cayes où elles sont séchées et traitées. Sur les lieux les plus délicats d’un point de vue écologique, les brigades vertes interviendront. C’est notamment le cas sur la plage du Galion.

(Plus de détails sur www.soualigapost.com)

 6,680 vues totales

About author

No comments

%d blogueurs aiment cette page :