Pour une meilleure gestion des déchets

0
blank

Le conseil territorial a autorisé le président à définir la procédure d’élaboration du Plan territorial de prévention et de gestion des déchets, le 1er juillet dernier.

Qui s’applique à trier ses déchets à Saint-Martin actuellement doit souvent repartir bredouille, les bornes destinées aux déchets plastiques et verre étant pleines à craquer.

Ces bornes, dont beaucoup ont été endommagées par Irma, doivent être remplacées à la fin de l’été. La COM a prévu d’installer 200 nouvelles bornes d’ici la fin du moins de septembre. Quant au marché relatif au ramassage des déchets de ces dites bornes, il est en cours et sera opérationnel en octobre prochain. D’ici là, une entreprise privée est chargée de vider les bennes et de transporter les déchets recyclables à l’écosite où le tri et le recyclage, mis à mal par Irma, a depuis repris son cours.

Lors d’une conférence de presse conjointe en juin dernier, Patrick Villemin, le président de Verde SXM, entreprise qui exploite l’écosite et traite en moyenne 38 000 tonnes de déchets pas an, avait présenté son nouveau projet d’optimisation des déchets. Le président de la COM avait quant à lui exposé les grandes lignes de sa politique de gestion des déchets à travers son Plan territorial de Prévention et de Gestion des déchets. dont le marché d’études a été lancé en octobre 2020.

 

Un nouveau PTPGD

PTPGD dont l’autorisation de définition de la procédure d’élaboration a été accordée au Président de la COM par les membres du conseil territorial le 1er juillet dernier. « Le Plan déchets concernera tous les déchets, incluant les déchets aquatiques (dont les déchets marins), ainsi que les déchets issus de situations exceptionnelles. Ce Plan deviendra donc, à Saint-Martin pour cette importante thématique environnementale, l’outil de planification pour les années 2020 voire le début des années 2030. » avait expliqué Daniel Gibbs avant que la délibération ne soit soumise au vote des membres du conseil territorial.

Délibération que le président qualifiait de « particulièrement importante dans la mesure où elle va contribuer à esquisser l’environnement du Saint-Martin de demain, voire d’après-demain ».

Le PTPGD contiendra au moins, un état des lieux des mesures existantes en faveur de la prévention des déchets, une prospective de l’évolution tendancielle des quantités de déchets produits sur le territoire, des objectifs nationaux adaptés aux spécificités locales, une planification de la prévention et de la gestion des déchets à l’horizon 2027 et 2033, un Plan Territorial en faveur de l’économie circulaire et Une planification dédiée à la gestion des déchets en situation exceptionnelle.

« Le Plan territorial des déchets inclura aussi une planification propre à certains flux, notamment les déchets du BTP, et intégrera des enjeux qui nous concernent directement. Je citerai, notamment, l’agrément des installations de traitement des véhicules hors d’usages (les VHU), ainsi que l’’implantation des centres de tri et le lien avec l’économie sociale et solidaire » indiquait le président.

Suite à un premier recensement des problématiques par les services de la COM, un accent particulier sera porté notamment sur le tri à la source, la problématique des dépôts sauvages sur l’ensemble du territoire, l’organisation autour de l’habitat collectif et de l’habitat informel, la question du financement du service public et de la fiscalité, la coopération régionale.

Des ateliers thématiques, regroupant des représentants de la COM et des organismes publics ou privés, seront également menés notamment autour des déchets du tourisme et des déchets en situation exceptionnelle.

En plus du marché relatif à l’achat de bornes de tri et au ramassage, la COM a par ailleurs déjà initié plusieurs marchés publics :

– la réouverture de la déchèterie de Galisbay en février 2021 : l’accès est gratuit pour les particuliers

– la collecte des déchets ménagers et le ramassage des encombrants 7 jours sur 7

– le renouvellement de 3000 bacs-poubelles en mai 2021

– l’installation de corbeilles de propreté de 50 litres déployées sur le territoire à partir du mois d’octobre 2021

– les marchés de fauchage et d’élagage des abords des routes sont également actifs

– la Collecte des véhicules hors d’usage (VHU) relancée depuis le mois de mai, déjà 170 épaves collectées sur le domaine public.

– le marché de collecte des épaves de bateaux (BHU) a été lancé début juin et sera opérationnel au dernier trimestre 2021.

« Nous voulons toutes et tous une île plus propre ! Ce Plan nous donnera les moyens d’atteindre cet objectif… » affirmait Daniel Gibbs. L’adoption de cette délibération autorise donc le Président à arrêter la procédure d’élaboration du Plan Déchets et à créer une Commission consultative d’élaboration et de suivi du Plan. Une délibération qui selon le président, s’inscrivait dans une volonté de la majorité de « rattrapage, de crédibilité et de recherche de l’excellence environnementale ».

blank

Article sponsorisé par:


blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT