Faits divers / Vols de téléphones à l’arraché : les gendarmes interpellent les auteurs en flagrant délit

0
blank

Le 20 septembre dernier, un rendez-vous entre particuliers est programmé sur un parking pour la vente d’un téléphone portable. Trois jours auparavant dans une configuration similaire le vendeur était victime d’un vol à l’arraché dans le même type de lieu. Cette fois les voleurs n’auront fait que quelques mètres avant d’être interpellés par les gendarmes qui attendaient le flagrant délit.

La vente du téléphone avait débuté comme des dizaines d’autres transactions chaque jour sur l’île, sur internet. Mais cette fois la victime est méfiante, trois jours plus tôt un membre de sa famille a été victime du vol à l’arraché de son téléphone suite à un rendez-vous donné sur un parking. «Dans ce genre de cas la vente se passe facilement, l’acheteur n’a pas besoin de négocier, il sait qu’il va dérober le portable et jouer sur l’effet de surprise » confie un enquêteur.

La gendarmerie rappelle les précautions à prendre pour la vente de ces produits à forte valeur ajoutée : il ne faut pas hésiter à choisir un lieu sécurisé (comme le parking d’une gendarmerie  ou un site sous vidéo surveillance par exemple), à se rendre sur le lieu de vente accompagné d’un ou de plusieurs amis ou encore demander la description de la personne pour la reconnaître une fois sur place. « Lorsque ce type de précautions basiques sont prises la balance entre les avantages et les risques devient défavorable et le voleur est très souvent découragé», remarque le lieutenant-colonel Wintzer qui commande la gendarmerie. Comme pour les vols de voiture sur l’île les gendarmes rappellent qu’ils sont déterminés à lutter activement sur ces phénomènes et que de nombreux dispositifs continueront d’être mis en place.

blank

Article sponsorisé par :


blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT