Affaire « Wendy » : Le meurtrier interpellé sur la plage de la Baie Nettlé !

0

L’auteur du meurtre de Wendy Montulet, natif de Saint-Martin et âgé de 21 ans, a été interpellé, mardi dernier, à 8h35, sur la plage de la Baie Nettlé.

L’appel à témoins lancé par les gendarmes et relayé dans les différents médias de l’île a permis aux enquêteurs de recueillir des témoignages déterminants quant à l’identification du meurtrier. «Dès le samedi matin (ndlr : le 9 juillet), une personne a vu un individu sortir des bosquets avec un comportement suspect », a indiqué le procureur de Basse-Terre, Samuel Finielz, lors de la nouvelle conférence de presse organisée mercredi dernier, au Palais de Justice de Saint-Martin. « Le témoin a donné une description physique très précise de l’individu, notamment au niveau de sa coupe de cheveux et leur couleur, roux. Cette description a été corroborée par deux autres témoignages ».

S’appuyant sur ces informations précieuses, les nombreux militaires déployés sur le terrain ont réalisé une enquête de proximité dans le secteur de la Baie Nettlé. Un travail payant puisqu’un homme correspondant au signalement a été interpellé, non sans mal, par les enquêteurs sur la plage à la Baie Nettlé.

Placé en garde-à-vue à la caserne de la Savane, l’homme a tout d’abord nié les faits lors de sa première audition avant de « craquer » et de reconnaître être l’auteur du meurtre au cours d’un nouvel interrogatoire. «J’ai l’ai bousculée violemment et elle est tombée (ndlr : dans le bosquet où le corps sans vie de Wendy a été retrouvé). J’ai saisi ensuite un morceau de verre par terre et je lui ai porté plusieurs coups ». Le meurtrier de la jeune touriste belge a indiqué aussi aux enquêteurs qu’il l’avait agressée sexuellement.

Seule l’autopsie pratiquée hier par les deux médecins légistes en provenance de Guadeloupe pourra révéler si Wendy a été violée avant les nombreux coups portés sur elle par son agresseur ou après sa mort.

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT