Manque de sapeurs-pompiers : “C’est le jeu de la roulette russe”

0
Image

L’ancien conseiller territorial Louis Mussington a adressé à la préfète Anne Laubies une lettre ouverte, en date du 7 septembre dernier, pour attirer son attention sur la baisse du nombre de sapeurs-pompiers à la garde à Saint-Martin. Une situation inacceptable qui met en danger la vie de la population, selon lui.

Louis Mussington explique dans cette lettre ouverte que depuis plusieurs années, ces risques relatifs au sous-effectif des sapeurs-pompiers ont été dénoncés. “Certains veulent savoir pourquoi en appelant le 18, on tombe sur un agent installé en Guadeloupe et qui méconnait la réalité sociolinguistique de Saint-Martin”, souligne-t-il. “J’élève la plus vive protestation contre certaines mesures peu arbitraires, qui ont été prises et qui consistent à diminuer considérablement le nombre de sapeurs-pompiers à la garde et cela en totale contradiction avec ce qui est préconisé par le Schéma Départemental de l’Analyse des risques et des couvertures (SDARC)”, précise-t-il en faisant comprendre à la préfète que cette situation ne permet pas de répondre “convenablement aux demandes de secours de la population”. “C’est le jeu de la roulette russe, dans l’indifférence totale. La couverture sanitaire de l’île n’est pas correctement assurée”, poursuit l’ancien conseiller territorial rappelant que le 29 août dernier, un drame a été évité : “Une demande de secours pour feu de maison fut faite à 9h18, alors qu’il n’y avait que 4 agents à la garde, en sachant qu’il y avait un feu de décharge à surveiller depuis la veille et qu’un agent doit rester au centre pour répondre au 18”.

 2,194 vues totales,  2 vues aujourd'hui

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT