Annick Girardin « tacle » les enseignants qui ont quitté Saint-Martin

0
blank

Pour la ministre des Outre-mer Annick Girardin, les enseignants qui ont quitté les îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy après l’ouragan Irma sont coupables «d’abandon de poste».

Des propos qui ne passent pas du tout. Invitée vendredi dernier sur RTL, la ministre des Outre-mer Annick Girardin s’est exprimée sur la situation à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, après le passage d’Irma.

Et elle a fustigé les enseignants qui ont quitté les Iles du Nord touchées par la catastrophe :

« J’ai constaté moi-même, en les croisant et en échangeant avec eux, des enseignants quittant l’île (…) Je suis une fonctionnaire, j’estime qu’il y avait un devoir d’être présent. (…) Pour moi, c’est de l’abandon de poste », s’est agacée Annick Girardin à propos des profs qui ne sont pas revenus participer à la reconstruction.

« J’estimais qu’à partir du moment où on avait protégé sa famille […] les enseignants après quelques jours ou quelques semaines de sas, devaient être présents, puisqu’ils sont payés, sur Saint-Martin […] faire autre chose ! », ajoute-elle.

Elle plaidera pour des sanctions

La ministre des Outre-mer estime que l’Etat doit prendre des mesures punitives à l’encontre des enseignants qui ont déserté : « Je ne suis pas la seule à l’imaginer. (…) Je ne suis pas ministre de l’Education nationale mais je plaiderai pour ».

« Il peut y avoir des gens qui ne sont pas prêts de revenir face à des élèves, parce que psychologiquement eux aussi touchés. Mais je pense qu’il y a quand même un pourcentage de personnes qui devront avoir une bonne leçon. »

« La vie a repris, les urgences ont été réglées et aujourd’hui on est dans la partie reconstruction (…) C’est toujours trop lent mais malgré tout, c’est 75 % des foyers qui ont accès à l’eau alors que l’ensemble des réseaux étaient détruits », a par ailleurs indiqué la ministre. _AF

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT