Après le chikungunya, la menace zika

0

 

Organisées par les Agences de santé (ARS) de Martinique, de Guadeloupe et de Guyane, les 4èmes journées interrégionales de veille sanitaire des Antilles Guyane se sont déroulées du 5 au 7 novembre, en Martinique. Le virus Zika, transmis par le moustique tigre, était à l’ordre du jour des discussions.

Ces journées ont eu notamment pour objectif de “renforcer la construction, la structuration et la mobilisation du réseau interrégional de veille sanitaire des Antilles Guyane” et de “contribuer au partage des connaissances”. Durant cet événement, un panorama relatif aux interrogations sur les arboviroses a été effectué, incluant la stratégie de surveillance épidémiologique du virus Zika. Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a rendu récemment un avis sur ce virus, ayant provoqué plusieurs épidémies dans le monde. Il a été rappelé que les conditions pour une transmission autochtone de ce virus sont réunies dans les Départements français d’Amérique (DFA).

 6,594 vues totales

About author

No comments

%d blogueurs aiment cette page :