Alain Richardson : «Je ne reconnais plus mon île Saint-Martin»

0
blank

Suite aux derniers homicides, l’ancien président de la Collectivité Alain Richardson condamne avec «la plus grande fermeté ces crimes barbares contre des femmes et des hommes innocents», dans une tribune. «Devant la barbarie et l’horreur innommable des meurtres gratuits qui ont frappé notre territoire ces derniers jours, nul ne peut et nul ne doit rester insensible et silencieux. Rien ne peut justifier, rien ne peut expliquer ces actes dans une société ou la vie a toujours été considérée comme sacrée.» Selon lui, une mobilisation générale est nécessaire afin d’ «exiger des actions fortes et de vraies solutions pérennes aux problèmes de violence, de délinquance, de circulation et de commerce des armes à feu, du fort sentiment d’impunité et de cette insécurité sur notre territoire». _EH

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT