Année noire pour les journalistes

0

“La liberté d’expression et d’information reste la première des libertés”, selon Reporters sans frontières (RSF). Pourtant, être journaliste peut conduire à la mort. D’après le bilan annuel de l’ONG,  65 journalistes ont été tués dans le monde en 2015 en raison de leur profession.  La France est le 3ème pays le plus touché (victimes de l’attentat à Charlie Hebdo), après l’Irak en tête, suivi de la Syrie.

 4,945 vues totales

About author

No comments

%d blogueurs aiment cette page :