Zika : hausse des cas à Saint-Martin

0
blank

Comparativement à la Martinique et à la Guyane, la Guadeloupe et Saint-Martin restent moins touchés par le virus Zika. Mais le nombre de cas biologiquement confirmés est en augmentation.

A Saint-Martin, au total 7 cas de Zika biologiquement confirmés ont été signalés. Parmi eux, une femme enceinte a été identifiée, d’après le dernier bulletin épidémiologique de l’Institut de veille sanitaire (InVS). Depuis le 27 janvier dernier, notre territoire est passé au niveau 2 du programme de surveillance, d’alerte et de gestion des épidémies (Psage) : «Circulation virale autochtone débutante». Concernant Saint-Barthélemy, aucun cas de Zika n’a été repéré pour le moment. L’île reste donc au niveau 1c : «Absence de cas autochtone, pas de circulation virale détectée». Mais Saint-Barth est aux prises avec une épidémie de dengue. «Ce phénomène rend plus difficile le repérage clinique de cas suspects de Zika», précise l’institut.

En Guadeloupe, au total 25 cas de Zika biologiquement confirmés ont été signalés. L’épidémie se poursuit en Martinique et en Guyane. Depuis samedi dernier, une semaine de lutte contre le virus a été lancée en Martinique afin de détruire les gîtes larvaires. Ailleurs dans le monde, l’Afrique du Sud a confirmé samedi son premier cas de Zika. Au Canada, l’Ontario a aussi enregistré son tout premier cas concernant une personne ayant voyagé en Amérique du Sud.

Retrouvez en ligne tous les conseils de prévention sur le site de l’ARS Guadeloupe – Iles du Nord. Pour rappel, la transmission du virus s’effectue par les moustiques infectés du genre Aedes.

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT