Vogue…la galère ?

0
blank

733,000 croisiéristes ont visité l’île entre janvier et juin 2018, c’est une manne financière importante pour l’économie; certains jours le port de Philipsburg accueille jusqu’à 5 des plus gros paquebots en croisière dans les Caraïbes, débarquant de ce fait plus de 20,000 passagers pour une journée de shopping et de plages.

A l’heure où nous sommes de plus en plus sensibilisés à la lente asphyxie de notre planète, certaines associations environnementales tirent la sonnette d’alarme et dénoncent ces mastodontes maritimes comme les plus grand pollueurs atmosphériques.

Des enquêtes ont montré que même à quai, les bateaux de croisières, à cause du fioul lourd qu’ils utilisent, contiennent des taux surélevés de dioxyde de souffre, d’oxyde d’azote et de CO2, un seul paquebot dégagerait autant de particules polluantes et nocives qu’un million de voitures par jour!

A partir de 2020 , l’OMI (Organisation Maritime Internationale) exigera que le taux d’émission de dioxyde de soufre des navires ne devra pas dépasser les 0,5% contre les 3,5% actuels.

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT