Vœux de la préfète : lutte contre l’insécurité et meilleure coopération avec Sint Maarten

0

La préfète Anne Laubies a présenté mardi soir ses vœux pour l’année 2016 à la population, aux élus et aux représentants des forces vives des deux parties de l’île lors d’une cérémonie qui s’est déroulée sur le site de l’annexe de la préfecture, à Galisbay. 

En préambule, la préfète a remercié les services de l’État pour leur travail et rendu un hommage aux personnes décédées le 13 novembre dernier dans les attentas de Paris. La lutte contre les vols à main armée, les tentatives d’homicides et les homicides, en légère baisse sur le territoire, est la priorité de la préfète. C’est le cas également des cambriolages qui connaissent une hausse importante surtout dans les locaux commerciaux. Pour y remédier, le dispositif «Vigi-commerce» sera bientôt mis en place. En matière de sécurité routière, «il faut continuer de protéger, avertir et sanctionner», ajoute Anne Laubies, saluant le travail des forces de l’ordre. Parmi les événements importants de 2015, la représentante de l’Etat est revenue sur la visite du président de la République François Hollande le 8 mai dernier. «Nous sommes tous au travail pour mettre en oeuvre les engagements présidentiels», précise-t-elle. La réforme du RSA sur notre territoire ; la chambre détachée du tribunal de grande instance de Basse-Terre à Saint-Martin ; l’application du code NATINF ; la visite d’une mission pour la mise à jour du cadastre et l’accompagnement de la Collectivité dans ses projets font partie des grands dossiers. Dans un prochain comité d’administration régionale – regroupant sous l’autorité du préfet de région Jacques Billant l’ensemble des services régionaux – les problèmes spécifiques de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy seront évoqués, annonce la préfète.

Une coopération concrète pour gérer des problèmes communs

La coopération avec Sint Maarten est importante pour la préfète et doit être «concrète», car «nous partageons une même île, dans le respect des compétences et de la souveraineté de chacun». Anne Laubies souhaite des réunions régulières avec les autorités de la partie hollandaise : «Nous saurons mieux appréhender et traiter les enjeux.»  Un nouveau programme opérationnel transfrontalier et un traité de coopération policière sont également à l’ordre du jour. Après l’intervention de la préfète, les invités ont été conviés à un cocktail.

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT