Violences verbales envers la PAF : prison avec sursis

0
blank

Hier au tribunal, un Saint-Martinois de 37 ans a été entendu pour violences verbales sur trois agents de la PAF, le 16 juin dernier.

Les faits se sont déroulés lors d’un contrôle de véhicule à Bellevue. Dans le bus, un Saint-Martinois refuse de présenter sa pièce d’identité aux agents de la PAF. Le rapport des agents révèle que l’accusé les insulte, et aurait essayé de les bousculer pendant le contrôle. A la barre, le jeune entrepreneur nie les faits. Il a expliqué aux agents qu’il n’avait pas sa pièce d’identité avec lui parce qu’il allait faire du sport. Le vice-procureur explique dans son intervention qu’il y a bien des faits de rébellions et d’outrages. Il précise que cet individu avait sa pièce d’identité dans son portefeuille puisqu’il l’a présentée après. Il a juste voulu provoquer les agents. De ce fait, il requiert trois mois de prison avec sursis et une peine d’amende de 500 euros. _KL

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT