Venezuela: deux ressortissants américains accusés de tentative de coup d’état

0

Quinze personnes, dont deux Américains, ont été arrêtées en deux jours pour une tentative ratée « d’invasion » par mer du Venezuela, a affirmé cette semaine le président du pays Nicolas Maduro

Trump nie en bloc

Le président américain Donald Trump a assuré ce mardi que son gouvernement n’avait « rien à voir » avec une tentative d’« invasion » par mer du Venezuela dans laquelle quinze personnes, dont deux Américains, ont été arrêtées selon Caracas.

« Je viens d’être informé », a déclaré Trump depuis les jardins de la Maison Blanche. « Cela n’a rien à voir avec notre gouvernement », a-t-il ajouté. Les Etats-Unis ont annoncé qu’il s’agissait d’une campagne de désinformation majeure orchestrée par Caracas. Des dénégations que la Russie a jugé « pas convaincantes ».

Problème : l’un des ressortissants américains, Luke Denman, a expliqué être en mission pour destituer Nicolas Maduro et prendre le contrôle du principal aéroport du pays. Il a dit être sous les ordres de Donald Trump. « Je croyais aider le peuple Venezuela à reprendre le contrôle de son pays », a dit l’Américain dans une vidéo largement diffusée par la télévision vénézuélienne.

Rapatrier les ressortissants

Les États-Unis vont « utiliser tous les moyens à leur disposition pour tenter de rapatrier » les deux Américains arrêtés au Venezuela et accusés de tentative d' »invasion » du pays par le régime de Nicolas Maduro, a déclaré mercredi le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo.

« Il n’y a aucune implication directe du gouvernement américain dans cette opération », a de nouveau affirmé le secrétaire d’État lors d’une conférence de presse, avant d’ironiser sur son échec : « si nous avions été impliqués, cela se serait déroulé différemment ».

Nouvelles arrestations

Nicolás Maduro, président du Venezuela, à Caracas, ce 6 mai:
« Je dois informer que quatre nouveaux terroristes viennent d’être capturés, quatre nouveaux terroristes. Entre 3 heures du matin et 12h30 (de 7:00 à 16:30 GMT), l’opération « Negro Primero aplastamiento del enemigo » continue. »
« J’ai d’ores et déjà ordonné au ministre des Affaires étrangères d’envoyer un ensemble de rapports avec les vidéos correspondantes, avec les contrats correspondants, de cette attaque menée par le gouvernement des Etats-Unis et Donald Trump contre le Venezuela, qui se joint à l’action en justice devant la Cour pénale internationale. Bien entendu, nous l’ajouterons au procès. »

« Je pense que notre demande d’extradition de M. Jordan Goudreau auprès des autorités américaines est juste, selon l’accord d’extradition entre les États-Unis et le Venezuela, lui qui a avoué ses crimes contre la légalité, la paix et la souveraineté du Venezuela ».

 1,538 vues totales,  6 vues aujourd'hui

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

Au rythme des prévisions cycloniques

Les ondes tropicales se suivent mais ne se ressemblent pas. Après les tempêtes tropicales Joséphine et Kyle, une nouvelle perturbation est actuellement surveillée par les ...
English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT