Vendre Saint-Martin : un sacré défi

0
Image

Le tourisme, si important pour l’économie de l’île, s’organise aussi depuis la métropole grâce aux agences de voyage qui vendent la destination. Ce n’est pas celle qu’elles mettent le plus en avant, car c’est une des îles les plus chères des Antilles. 

A titre indicatif, un voyage tout compris de 6 nuits coûte 600€ pour la Guadeloupe, mais 970€ pour Saint-Martin! De plus, les clients qui recherchent un tourisme de découverte et pas seulement balnéaire sont guidés vers des îles plus grandes et où, à première impression, un plus large choix d’activité est offert. Plusieurs agences doivent avouer n’avoir encore jamais vendu la destination Saint-Martin autrement qu’en vol «sec» dans le jargon du métier, c’est-à-dire non assaisonné d’hôtels, safaris et autres excursions, à des personnes allant rendre visite à des amis qui travaillent là-bas. De plus, le Français va là où l’on parle français. Et souvent, les hôtels proposés en catalogue se trouvent en partie hollandaise. Parler anglais est alors un effort incompatible avec le farniente recherché et risquerait d’annuler tous les bénéfices d’un repos sous les cocotiers ! Cependant, et Saint-Martin n’est pas sans le savoir, il y a beaucoup de touristes y compris en partie française : ce sont les inconditionnels qui viennent là tous les ans ou les curieux qui ont déjà été dans les autres îles caribéennes. _HM

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

blank

Ils ont refait l’histoire !

Une centaine d’élèves issus des classes du CP au CM 2 de l’école élémentaire Aline Hanson de Sandy-Ground ainsi que leurs camarades de la M.A.C. ...
English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT