Vaccination : Toujours 3,4 fois plus de doses injectées en partie hollandaise qu’en partie française

0

La campagne de vaccination contre le covid-19 rencontre en partie française de l’île un timide succès. Selon les derniers chiffres de l’agence régionale de santé communiqués mardi, 9 990 doses ont été injectées depuis la mi janvier. 3 290 personnes sont complètement vaccinées et 6 700 ont reçu une première dose de vaccin. Le nombre de première dose injectée est de 520 par semaine au cours des trois dernières semaines.

Pour des raisons culturelles et/ou religieuses, une grande partie de la population refuse de se faire vacciner : certains sont contre les vaccins de manière générale, d’autres sont convaincus de pouvoir se soigner uniquement avec la médecine douce, enfin d’autres considèrent que leur recommander fortement de se faire vacciner est une atteinte à leurs libertés.

Ouvert le 4 mai, le vaccinodrome installé à Galisbay accueille moins de 100 personnes par jour alors que sa capacité est de 300 à 400. «Cette structure apporte beaucoup de souplesse puisqu’on peut y aller sans rendez-vous contrairement à l’hôpital où il faut prendre rendez-vous. Or, le vaccinodrome est temporaire», commente le directeur territorial de l’ARS en rappelant que le vaccin utilisé est le Pfizer.

Côté hollandais, près de 15 000 personnes sont déjà complètement vaccinées, c’est-à-dire qu’elles ont reçu les deux doses du vaccin Pfizer. Depuis le début de la campagne mi février, 34 040 doses ont été administrées. La semaine dernière, 2 400 doses ont été administrées, autant de première dose que de seconde.

Au total 44 030 doses ont été administrées sur l’ensemble de l’île.

 2,656 vues totales,  6 vues aujourd'hui

Article sponsorisé par :


About author

No comments