Une baisse de 45% du trafic à l’aéroport Pôle Caraïbes en septembre, 32% pour les Iles du Nord

0
blank

L’aéroport Guadeloupe-Pôle Caraïbes a enregistré une baisse de trafic de 45%, au mois de septembre 2020, par rapport au même mois en 2019.

La tendance observée au cours de la période estivale (-44% sur juillet et août 2020) se poursuit donc en septembre, malgré la reprise, début juillet, du trafic transatlantique et l’augmentation progressive de capacité sur le réseau régional. Les taux de remplissage restent encore très inférieurs à ceux observés les années précédentes et le trafic en reste durement affecté par les conséquences de la crise sanitaire.

Vers la métropole, le trafic est en recul de plus de 40%, sur le mois de septembre, avec 47 000 passagers en 2020 contre 78 000 l’an passé, soit une diminution de 31 000 passagers. Les compagnies Air France, Air Caraïbes et Corsair ont maintenu des fréquences quotidiennes vers Paris, soit une capacité en nombre de sièges, correspondant à 71% du niveau de 2019, pour la même période. Cependant, les taux de remplissage restent significativement en deçà des valeurs observées en septembre 2019, avec une diminution de 13 points du coefficient de remplissage moyen, qui se situe à 64% contre 77% l’an passé. Cette diminution génère, à elle seule, une baisse de près de 22 000 passagers, soit environ 2/3 de la baisse enregistrée sur ce réseau

Le trafic vers les Iles du Nord (Saint-Martin et Saint-Barth) est en baisse de 32%, avec un peu plus de 8 500 passagers contre environ 12 500, l’an passé sur la même période. Malgré l’augmentation des fréquences des liaisons opérées par Air Caraïbes et Air Antilles sur ce réseau, la recrudescence de l’épidémie de Covid-19 en Guadeloupe, à partir du milieu du mois, a pesé sur le trafic, freinant la tendance encourageante observée pendant les mois estivaux.

Vers la Martinique et la Guyane, le trafic, en recul de 50% (13 000 passagers transportés contre 26 000 l’an passé), demeure également impacté par la recrudescence de l’épidémie, d’abord en Guyane, puis sur le territoire guadeloupéen, malgré 3 à 4 fréquences quotidiennes opérées par les transporteurs régionaux et l’absence de restrictions de voyage entre la Guadeloupe et la Martinique, jusqu’à fin septembre.

Le trafic vers les destinations de la Caraïbe (hors Antilles françaises) et l’Amérique du Nord est également en régression significative avec, respectivement -74% et -62% de trafic. En dépit d’une reprise des vols vers le Canada en juillet et en août, les mesures de quarantaine imposées par le pays à l’arrivée et la faiblesse du trafic, ont entrainé la suspension de la ligne vers Montréal, en septembre et octobre. Les liaisons vers les Etats-Unis n’ont pas redémarré, à l’instar des vols vers les destinations de la Caraïbes, à quelques rares exceptions près.

Trafic en recul de 47% au cumul sur les 9 premiers mois par rapport à 2019

Au cumul des 9 premiers mois de 2020, le trafic total de l’aéroport Guadeloupe Pôle Caraïbes est en baisse de 47% par rapport à la même période en 2019. Pour rappel, la baisse cumulée du trafic à fin février était de 1,7%. A fin septembre 2020, un peu moins de 1 030 000 de passagers ont été accueillis, contre près de 1 930 000 passagers à fin septembre 2019, soit environ 900 000 passagers de moins.

Malgré une pâle embellie sur la saison estivale, la prudence reste de mise, compte tenu notamment de la dégradation de la situation épidémiologique en Guadeloupe, mais également en France Hexagonale et en Europe, qui renforce l’incertitude sur les réouvertures des frontières et la date de reprise de certaines liaisons (USA,…)

La prévision d’atterrissage, au 31 décembre 2020, du trafic passagers table sur une baisse de 50% sur l’ensemble de l’année ; soit un total de 1,2 millions de passagers accueillis, contre 2,5 millions l’année dernière!

blank

Article sponsorisé par:


blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT