Un mois de prison avec sursis pour avoir frappé son patron

0
blank

Le 17 février 2017, J-R.V, accompagné de son frère R-M.V, se rend chez F.F, le patron de J-R.V.

« Alors que je sortais de chez moi deux hommes sont venus vers moi. Ils m’ont empêché de refermer la porte de ma voiture et m’ont mis des coups de poing et piqué sept fois dans le ventre avec un clou. Ma femme et mes voisins sont intervenus et j’ai réussi à m’échapper » témoigne la victime à la barre du tribunal correctionnel de Saint-Martin jeudi 1er février.

J-R.V est employé en CDI dans l’entreprise de F.F depuis 2011. Mais depuis le mois de juin 2016 il ne touche aucun salaire. « Il m’a simplement viré depuis le mois de juin mais ne m’a donné aucun papier. » raconte J-R. V. C’est pourquoi ce jour-là il voulait se rendre à l’inspection du travail avec son employeur. « Mais il m’a dit qu’il n’irait nulle part » ajoute-t-il. Et c’est là que la confrontation a dégénéré.

Pour le parquet, l’employé aurait dû saisir les prud’hommes et l’employeur aurait dû faire les démarches nécessaires pour licencier son employé dans les règles. « Mais ceux qui ont tort sont ceux qui commettent des violences » rappelle le procureur.

Le tribunal reconnaît les frères V. coupables et les condamne chacun à un mois de prison avec sursis. (Plus de détails sur www.soualigapost.com)

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT