Un mari violent placé en détention provisoire

0
blank

Un homme âgé de quarante-cinq ans, IO, est accusé de violences sur son épouse. Il était présenté mercredi matin devant le tribunal de proximité de Saint-Martin en comparution immédiate.

Il lui est reproché d’avoir entre le 1er janvier 2020 et le 28 avril 2021 giflé son épouse, de l’avoir insultée, de l’avoir sous-estimée pendant sa grossesse, de l’avoir dénigrée, de menacer de la tuer, d’avoir mis la lame d’un couteau sur sa gorge et sur sa poitrine, d’avoir essayée de l’embrasser de force et d’avoir ses doigts dans sa culotte alors qu’elle refusait. Le 11 mars dernier, il l’a également menacée de mort en lui disant qu’elle «allait rejoindre son ex maîtresse dans une boîte».

Hier matin, il a demandé un délai pour préparer sa défense, délai qui lui a été accordé de droit. Le tribunal a dû alors statuer sur sa situation judiciaire en attendant le procès. Conformément aux réquisitions du vice-procureur, les juges ont demandé le placement en détention provisoire de IO pour prévenir une réitération des faits. Il sera donc transféré en prison en Guadeloupe.

IO sera jugé à Basse-Terre le 29 juin prochain en présentiel ; il a refusé d’être jugé par le tribunal de Saint-Martin en visioconférence. La victime qui était présente ce matin, aura la possibilité d’assister au procès en visioconfére

blank

Article sponsorisé par:


blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT