Un fils condamné pour avoir frappé son père

0

Un homme âgé de quatre-vingt-huit ans, glisse sous la porte d’entrée de son appartement des mots indiquant que «son fils le tient prisonnier». Les gendarmes et les sapeurs-pompiers se déplacent. Le père accuse le fils de l’avoir battu. Celui-ci a été placé en garde à vue puis en détention provisoire. Il a été présenté devant le tribunal correctionnel de Saint-Martin mercredi matin selon la procédure de la comparution immédiate.

Le fils âgé de vingt-deux ans, nie les faits. «J’ai déjà frappé mon père mais pas récemment. Mon père se fait mal tout seul en trébuchant, en heurtant les meubles, etc.», affirme-t-il.

Après en avoir délibéré, le tribunal a prononcé un jugement conforme aux réquisitions : le fils a été condamné à une peine de trois mois de prison assortis du sursis mise à l’épreuve pendant dix-huit mois avec l’obligation de trouver un emploi ou une formation, de suivre des soins (addiction à l’alcool et produits stupéfiants) et de se rendre au domicile de son père. (Plus de détails sur www.soualigapost.com)

 3,283 vues totales,  6 vues aujourd'hui

About author

No comments

%d blogueurs aiment cette page :