Un fils condamné pour avoir frappé son père

0
blank

Un homme âgé de quatre-vingt-huit ans, glisse sous la porte d’entrée de son appartement des mots indiquant que «son fils le tient prisonnier». Les gendarmes et les sapeurs-pompiers se déplacent. Le père accuse le fils de l’avoir battu. Celui-ci a été placé en garde à vue puis en détention provisoire. Il a été présenté devant le tribunal correctionnel de Saint-Martin mercredi matin selon la procédure de la comparution immédiate.

Le fils âgé de vingt-deux ans, nie les faits. «J’ai déjà frappé mon père mais pas récemment. Mon père se fait mal tout seul en trébuchant, en heurtant les meubles, etc.», affirme-t-il.

Après en avoir délibéré, le tribunal a prononcé un jugement conforme aux réquisitions : le fils a été condamné à une peine de trois mois de prison assortis du sursis mise à l’épreuve pendant dix-huit mois avec l’obligation de trouver un emploi ou une formation, de suivre des soins (addiction à l’alcool et produits stupéfiants) et de se rendre au domicile de son père. (Plus de détails sur www.soualigapost.com)

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT