Un bassin de rétention pour réduire les inondations à Concordia-Spring

0

En période de fortes précipitations, une partie de Marigot se retrouve inondée. La principale raison est une trop grande urbanisation, notamment dans le secteur de Concordia. Les eaux ne peuvent plus ruisseler normalement dans les ravines de Concordia et de Spring.

Lorsque la Semsamar avait présenté la construction de lotissement au-dessus de la médiathèque (en allant vers l’hôpital), la préfecture avait stoppé le projet car il ne respectait pas la loi sur l’eau, précisément car aucune mesure de protection des populations en aval n’était prise pour limiter les inondations. Il en avait été de même à Quartier d’Orléans où la Semsamar avait été contrainte de construire un bassin de rétention pour limiter les inondations.

Aujourd’hui la Collectivité souhaite réaliser un ouvrage similaire à Concordia pour réduire les inondations dans le secteur de Spring-Concordia. Il s’agirait d’un bassin capable de retenir jusqu’à 6 000 mètres cubes d’eau sur deux mètres de profondeur et ainsi de réduire le débit de la ravine. Il serait installé dans le lit majeur de la ravine de Spring, sur le terrain derrière la médiathèque et les plateaux sportifs. Il serait doté d’un parapet (merlon) de trente mètres de long ainsi que d’un déversoir de trente mètres de long aussi en enrochements bétonnés.

Ce bassin permettrait de réduire, en cas de crue, le débit maximal des eaux provenant du bassin versant de Spring. Le pic de crue de la ravine de Spring étant retardé, celui de la ravine de Concordia- qu’elle rencontre un peu plus bas – le sera également.

La Collectivité estime le coût des travaux à
450 000 euros. Elle recherche un maître d’œuvre pour réaliser l’ouvrage.

 1,727 vues totales,  5 vues aujourd'hui

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT