UD : le PLU est “dangereux et farfelu”

0
Image

Le député et président de l’Union pour la Démocratie (UD) Daniel Gibbs a souhaité s’exprimer concernant le plan local d’urbanisme (PLU) vendredi dernier, lors d’une conférence de presse à ses locaux. L’UD, qui considère que ce plan est “une menace” pour notre territoire, demande à la majorité de repousser son application. 

Les enjeux du PLU sont considérables pour Saint-Martin. Et “cette précipitation de la Collectivité pour voter ce projet est quasi irresponsable”, selon le député. “Il est nécessaire d’avoir une réflexion qui prenne plus de temps”, explique à la presse Daniel Gibbs, soulignant que le PLU manque de transparence. “On a eu plusieurs versions: des zones ont changé (…) devenant à un moment donné non constructibles, repassant constructibles ou l’inverse”, note le leader de l’opposition : comment la population peut s’y retrouver ?, s’interroge-t-il.  Pour éclairer les citoyens et récolter leurs avis, l’UD ira ce mois-ci sur le terrain. Samedi dernier, les membres de la formation politique étaient d’ailleurs devant les supermarchés pour sonder la population.

D’ici 2025, 15.000 habitants de plus à Saint-Martin

Prévus dans le projet d’aménagement et de développement durable (PADD), ces 15.000 habitants supplémentaires d’ici 2025 font réfléchir le député.  “Si le projet de la majorité voit le jour (…) comment les accueillir sur une île frappée de 30% de chômage, avec de telles infrastructures ? Les écoles sont pleines”, “les caisses de la COM sont vides” et “les perspectives de développement économique sont quasi nulles”, s’insurge-t-il.  “Nous sommes une île qui vit du tourisme, c’est la réalité du terrain” et “on se dirige vers un territoire agricole, qui n’est pas notre activité principale”. Pour Daniel Gibbs, le PLU est surtout lié à des enjeux financiers, au détriment d’une réelle vision.

Enquête publique : jusqu’au 30 octobre prochain

Le dossier d’enquête publique pourra être consulté de 8h à 15h à la direction de l’aménagement du territoire – service urbanisme – annexe de l’hôtel de la Collectivité au 6, rue du Fort Louis, à Marigot. La commissaire-enquêtrice, Danièle Brissac, sera présente : les 8, 15 et 22 octobre, de 10h à 13h et de 14h30 à 16h. Egalement le 30, de 10h à 13h et de 14h30 à 16h.

 1,501 vues totales,  6 vues aujourd'hui

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT