TRIBUNAL : Femme de ménage, elle séjournait dans la villa de ses patrons sans leur autorisation

0

C.R 32 ans, était convoquée jeudi 28 février au tribunal correctionnel de Saint-Martin pour abus de confiance, et violation de domicile. On lui avait confié les clés d’une villa de luxe pour qu’elle vienne la nettoyer, qu’il y ait des occupants ou non. Le 1er février 2017 au soir, alors que les propriétaires sont en métropole, une voisine leur téléphone pour les informer qu’elle voit de la lumière dans la villa. Ils appellent les gendarmes qui se rendent sur place et découvrent la femme de ménage et son ami dans un lit. Dans ses auditions, C.R. reconnaît s’être introduite à plusieurs reprises dans la villa non pas pour travailler mais pour profiter des lieux. Toutefois elle nie avoir volé des objets comme l’en accusent les propriétaires qui n’avancent pas de preuve. 

Ces derniers, absents à l’audience également, se sont constitués partie civile et réclament 12 647, 76 euros de dommages et intérêts, ainsi que 2000 euros au titre de l’article 475-1. 

Le tribunal a relaxé C.R pour les faits de violation de domicile mais la déclare coupable du surplus et la condamne à 1500 euros d’amende. Il a par ailleurs reçu la constitution de partie civile des victimes et condamne C.R à leur verser 1000 euros de dommages et intérêts et 1000 euros de plus au titre de l’article 475-1. (source : www.soualigapost.com)

 1,399 vues totales,  3 vues aujourd'hui

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT