TRIBUNAL / Détention d’armes et 460 munitions : le tribunal prononce une peine de jours-amende

0
blank

Détention d’armes et 460 munitions : le tribunal prononce une peine de jours-amende

Lors d’une perquisition dans le cadre d’une affaire fin septembre, les gendarmes découvrent au domicile de EL à Grand Case une douzaine d’armes et 460 munitions. EL fait aussitôt l’objet d’une procédure pour détention d’armes sans autorisation. Il était convoqué devant le tribunal de proximité de Saint-Martin début octobre mais son avocate a demandé un délai pour préparer la défense. EL est donc revenu à la barre du tribunal le 3 novembre dernier.

Une grande partie des armes se trouvait dans un coffre-fort dont seul EL a le code pour l’ouvrir, et l’autre partie dans une armoire verrouillée. EL explique que certaines armes appartiennent à son frère que les lui a confiées après le passage d’Irma, car sa maison ayant été détruite, il voulait les mettre en sécurité. Certaines armes proviennent également de leur père.

Ce qui intrigue le tribunal est la présence de révolvers type Magnum chargés, «prêt à être utilisés». «Pourquoi étaient-ils chargés ? Aviez-vous l’intention de les utiliser ? », deux questions que les juges posent à plusieurs reprises et auxquelles ils obtiennent des réponses qui les satisfont peu. EL avait dit aux gendarmes que c’est son frère qui prenait parfois les armes pour tuer les singes, mais qu’il lui arrivait aussi de tuer les iguanes pour les manger. 

Après en avoir délibéré, le tribunal a prononcé une peine amende de 240 jours à 10 euros, la confiscations des armes (sauf les armes de catégorie D) et une interdiction de détenir une arme pendant cinq ans.

blank

Source :

Soualiga Post : http://www.soualigapost.com/fr

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT