Tribunal administratif : l’hôpital condamné pour complications lors d’un accouchement

0
blank

La décision du tribunal administratif est tombée le 30 décembre dernier. Le centre hospitalier Louis Constant Fleming a été condamné à indemniser Sonia Allouani et son enfant Liam. Les faits remontent au 10 février 2010, le jour de l’accouchement où la vie de cette maman a basculé. «Je suis soulagée que la justice ait reconnu responsable l’hôpital. En aucun cas, ce n’est une victoire pour moi. Je trouve que les indemnisations ne sont pas du tout à la hauteur du préjudice que nous avons subi», nous explique Sonia Allouani par téléphone, qui vit désormais près de Lille. L’hôpital devra notamment verser 242.546 euros à Liam, 4.500 euros à la mère et 7.211 euros de rente trimestrielle. «Lors de l’accouchement, Liam a manqué d’oxygène, et a eu de nombreuses lésions cérébrales diffuses. Le docteur m’a proposé une césarienne, bien trop tard, après la pause d’une ventouse pour extraire le bébé. Liam est donc né en détresse respiratoire et il a été réanimé. Il a ensuite été transféré en Martinique. Avec une IRM, nous avons alors vu l’étendue des dégâts. J’ai décidé de porter plainte», ajoute-t-elle. Afin d’offrir les meilleurs soins médicaux à son fils, cette maman a été obligée de quitter Saint-Martin. «Cette période a été très dure pour moi. J’ai dû subir l’éloignement, la perte de mon travail et de mes amies.» Sonia Allouani a monté l’association «Marche avec Liam» pour financer le matériel spécialisé dont elle a besoin pour s’occuper de son fils qui a développé le syndrome de West «une épilepsie qui est caractérisée par des spasmes». Cette maman espère un jour revenir avec son fils à Saint-Martin si une structure spécialisée est mise en place.

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT