Travaux : En 2021, les 250 km du réseau EDF de Saint-Martin seront enfouis à 99%

0

C’était une volonté forte du Président Daniel Gibbs et son équipe : utiliser le mandat pour enfouir les réseaux d’électricité et de fibre optique, pour une meilleure résilience en cas de catastrophe naturelle.

Depuis début 2018, au lendemain du cyclone Irma, EDF a lancé le grand chantier de l’enfouissement total de ses réseaux à Saint-Martin. Les expériences climatiques du passé avaient déjà incité l’entreprise nationale à progressivement enfouir sur notre île les deux tiers de ses réseaux, soit 150 km – pour 12 000 clients – et les travaux lancés après Irma concernaient les 100 km de réseaux aériens restants, pour les 6 000 autres clients. 80 km ayant déjà été enfouis depuis le début de la reconstruction, il ne reste donc aujourd’hui que 20 km de câbles à enterrer. Ce grand chantier sera bouclé vers la fin du premier semestre de l’année prochaine, conformément au planning de départ, comme nous le confirme Laurent Veguer, chargé de mission de reconstruction des réseaux dans les Îles du Nord pour EDF Archipel Guadeloupe. Coût de l’opération : 23 millions pour Saint-Martin, financés par la Collectivité à travers le Fonds d’aide aux collectivités pour l’électrification rurale (FACÉ) et par EDF.

18 000 clients branchés au réseau souterrain

Concrètement, il faut en premier lieu creuser une tranchée et y déposer les câbles électriques, reboucher, puis mettre les câbles sous tension et réaliser les branchements, un par un, rue par rue, abonné par abonné, en passant du réseau aérien au nouveau réseau enfoui. Tant que le dernier des 18 000 clients de Saint-Martin ne bénéficiera pas de cette installation, il sera nécessaire de conserver le réseau aérien et ses nombreux poteaux électriques, appelés à disparaître dans leur quasi-totalité en 2021, sauf dans le cas où ils supportent d’autres réseaux comme par exemple l’éclairage public ou les télécoms. Ce travail de fourmi, qui aura nécessité plus de trois ans, permettra de limiter au maximum les dégâts liés au passage de phénomènes cycloniques. L’enfouissement ne garantit pas l’invulnérabilité, des dégâts pouvant toujours se produire sur les coffrets individuels ou sur les postes de quartier, mais les réseaux eux-mêmes seront préservés et les éventuelles réparations seront plus simples et donc plus rapides. Et si le phénomène cyclonique n’est pas trop méchant, nous pourrions même ne subir aucune coupure de courant !

blank

Article sponsorisé par:


blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT