Transformer la médiathèque endommagée par Irma en un lieu ludique et multiculturel ouvert à tous

0
blank

Tel est l’objectif que s’est fixée la Collectivité, qui collabore avec l’État sur ce projet novateur.

La médiathèque de Saint-Martin n’a pas résisté au cyclone Irma. Que faire de ce bâtiment massif et ouvert aux quatre vents depuis l’envol de son toit et l’éclatement de son mur de vitrages ? Le transformer et l’adapter à un usage plus ludique, en lui conservant sa vocation culturelle. La première décision, prise entre Daniel Gibbs, l’architecte et Jean Roca – qui travaille pour l’Agence française pour le développement sur les programmes structurants financés par l’État – fut de ne conserver que les structures en béton du bâtiment afin de remédier aux problèmes rencontrés lors de sa mise en service, notamment lors du passage du cyclone Irma. Une expertise, en cours, attestera de la solidité des structures. La charpente qui couvrait le troisième niveau, où se trouvait la bibliothèque, ainsi que le mur vitré qui enserrait la médiathèque ne seront pas conservés.

Le nouveau bâtiment ne comportera que deux niveaux et sera couvert d’un toit-terrasse étanche.

 

Micro-Folie : le numérique au service de l’art !

Le premier niveau, partiellement souterrain, accueillera un abri anticyclonique. Il sera équipé d’une section médicalisée apte à prendre en charge des patients, en cas de cyclone ou de défaillance de l’hôpital, tout proche. Le théâtre existant, jamais encore utilisé et construit en pente douce, fera la jonction avec le second niveau. D’une capacité de 250 places, cette salle de spectacles – tant attendue sur notre île – pourra faire office de cinéma et de lieu de conférences. Au second niveau, le projet de Micro-Folie, soutenu par la vice-présidente Valérie Damaseau, consiste en la création d’un espace inspiré du centre parisien du même nom, à La Villette. Il a pour objectif de mettre les plus belles collections artistiques au service des territoires, au travers d’un musée numérique. Une belle manière de réduire les inégalités géographiques, mais pas seulement. On y trouvera également différents ateliers, d’arts plastiques, de musique ou de danse… selon les attentes du public. Le hall, à ciel ouvert dans le cadre du projet de réhabilitation, sera transformé en esplanade et terrasse du futur «Café Folie», espace sympathique qui invitera les visiteurs à se rencontrer et à échanger.

 

Micro-folie : suivez le guide !

La Micro-Folie est articulée autour de son musée numérique. Offre culturelle originale, ce musée réunit plusieurs milliers de chefs-d’œuvre de nombreuses institutions et musées nationaux et internationaux. Porte ouverte sur la diversité des trésors de l’humanité et très simple d’accès, cette galerie virtuelle, disponible en plusieurs langues, s’adresse à tous les publics. Porté par le ministère de la Culture, le projet Micro-Folie est coordonné par La Villette, qui accompagne chaque territoire dans la déclinaison de sa propre Micro-Folie. La création de ces espaces fait exploser la fréquentation des médiathèques dans les villes qui les proposent et l’on attend 1000 Micro-Folies d’ici 2023, en France et à l’étranger. Très attachée à voir ses projets se réaliser d’ici 2022, la collectivité met tout en œuvre pour que la nouvelle Médiathèque « Micro Folies » et les projets pour la jeunesse voient le jour dans les meilleurs délais. Un effort important est également mis sur la formation, à travers le plan territorial de la formation professionnelle et l’accompagnement boursiers des étudiants.

blank

Article sponsorisé par:


blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT