Trail : 17 traileurs.euses de Dream of Trail SXM présents à la Transmartinique pour une aventure humaine extraordinaire !

0

Sur leur terrain de jeu à Saint-Martin, les traileurs de Dream of Trail (tag DOT sxm) s’entraînent toute l’année joyeusement – et sérieusement bien sûr -, en aspirant secrètement, avouons-le, à un peu plus de verdure, de grands paysages variés qui s’étendent à perte de vue… alors quand le club Manikou présente sa Transmartinique 2022, tous leurs sens entrent en ébullition !

Ainsi, quelques semaines plus tard, début décembre, une belle délégation de 17 traileurs.euses de Dream of Trail, motivés, bien équipés et bien crémés, débarque en Martinique.

Au menu de la Transmartinique, il y en a pour tous les goûts et c’est tant mieux car les DOT sont représentés sur toutes les courses proposées :

La Jung’la ,54 km pour 3200m de dénivelé .C’est 5 de nous qui vont (la) déguster. On voulait du dénivelé, on est servi. De la verdure à savourer tout le long du parcours ? C’était à volonté ! Et la boue ? Ah, là on a frôlé l’indigestion !  François, qui n’était pas dans une bonne condition physique au moment du départ, a dû (sagement) déclarer forfait après l’ascension de la Pelée. Les autres sont finishers, Gerben franchit la ligne en 12h17 (21ème au général, 3ème dans sa catégorie), Daniel le talonne de près en 12h21 (24ème, 4ème dans sa catégorie), Evelyn et Anne méritent fièrement leur 4 et 5ème place femme en 13h38 (1ères chacune dans leur catégorie).

La Banakann 80km pour 1800 m de dénivelé. Ce sont Félix et Pascal qui en font leur plat de résistance. Ils étaient survoltés motivés, ils seront Finishers. (Pascal 35ème en 16h08 -3ème dans sa catégorie- et Féfé 45ème en 17h09).

Le Défi (Bleu) 58 km pour 1250m de dénivelé est relevé par Esnard, habitué de cette course… sauf qu après 3 ans d’abstinence et un balisage défaillant (mais que diable s’est-il donc passé ?!), il se perd, se reperd, se re re reperd, et pourtant malgré ça, il gagne toujours plus de places pour finir 11ème au classement général en 8h25 (1er dans sa catégorie :). Respect, Président.

Sur ce même défi bleu prendront également le départ (et aussi des nombreux tours et détours…) : Christophe et Bruno qui finiront 46 et 47eme (3ème dans sa catégorie pour Bruno) en 9h20. Suivi de près par Fabrice, qui a dû gérer bien des douleurs, finisher en 9h23, à la 51ème place (3ème dans sa catégorie). Davy réussira à dompter son genou récalcitrant pour finir 61ème (en 9h33) et Eric bouclera cette course proprement en 9h41 (69ème).

Sur le Trail des Caps 33km pour 280 m de dénivelé ce sont Lydia et Quentin qui se lancent. Déterminés, ils finiront tous les deux -Quentin à la 32ème place en 3h49 mais cela ne l’a pas calmé et Lydia n’a rien lâché, a géré les crampes et finit courageusement en 5h51 !

Enfin, sur la Trace des Baies 19 km pour 150m de dénivelé, notre Johnny national (celui de Sxm) mérite complètement sa consécration sur le podium (2ème dans sa catégorie, 149ème au général mais il doit y avoir une erreur), en 2h35, et Emmanuel notre doyen termine honorablement sa course en 3h07, 3ème de sa catégorie.

Quant à la complète course Transmartinique, qui emmène le sportif (hors norme !) de Grand’Rivière à Sainte-Anne en 134 km, cette année, c’est notre ami Vince également trailer saint-martinois qui s’y colle. Il a mené une super prépa en individuel, ce qui lui permet de gérer cette épreuve physiquement et mentalement ; il termine en 30h, 51ème au général : bravo !

Cette même course complète sera également parcourue en relai par nos amis du Club SxM Extrême Runner, qui décrochent une belle 2ème et 3ème place (catégorie mixte).

On a souffert, vraiment, car les parcours  de la Transmartinique sont vraiment une épreuve extrême pour le corps et nécessitent un mental d’acier, on sait néanmoins que l’on était à notre place car (on adore ça) le bonheur est apocalyptiquement immense quand on  franchit la ligne et surtout qu’on reçoit notre Graal… (non, pas un gros chèque, mais quelque chose de si précieux dont la valeur ne s’estime pas) : le fameux T-shirt Finisher, orné de sa si jolie grosse médaille !

Alors merci le Club Manikou et tous ses formidables bénévoles d’avoir mis tant d’énergie pour l’organisation de ces courses, merci la Martinique pour ses richesses… et ses délicieux rhums si appréciés dès qu’on a posé les chaussures de trail !

 9,713 vues totales,  10 vues aujourd'hui

Source :

Faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

About author

No comments

%d blogueurs aiment cette page :