TOURISME : «Dire la vérité » aux tours opérateurs

0
blank

«Comment allons-nous vous vendre ? », une question que de nombreux professionnels du tourisme (tours opérateurs, etc.) ont posée à l’office de tourisme de Saint-Martin dans les semaines qui ont suivi le passage d’Irma. 

«Ils se sont beaucoup inquiétés pour nous», rapporte la directrice Kate Richardson qui a réalisé de nombreux entretiens par visioconférence; elle et la présidente Valérie Damaseau n’ont pour l’instant effectué aucun déplacement à l’étranger. Elles ont choisi de jouer la carte de la franchise. «Nous ne voulons pas raconter des histoires qui n’existent pas, nous devons dire la vérité», a confié la présidente en conférence de presse lundi matin qui préfère ainsi dire que la partie française sera prête pour la saison prochaine, 2018-2019, même si certains hôtels ont déjà fait part de leur volonté de rouvrir en mars prochain.

«Saint-Martin a été dévastée certes, mais nous avons la volonté de reconstruire», a insisté Kate Richardson auprès de ses interlocuteurs. Néanmoins elle ne veut pas annoncer des réouvertures trop tôt. Les hôtels veulent reconstruire mais tant que les dossiers d’assurance ne sont pas terminés et les normes de construction définies de manière officielle, aucun délai pour les chantiers ne peut être donné. Donc de calendrier précis.

De plus, «nous sommes tributaires des lignes aériennes», ajoute la directrice de l’office. «Les tours opérateurs ne nous vendront que s’il y a des liaisons», assure-t-elle. Et de préciser que le ministre des transports de Sint Maarten, le directeur de l’office de tourisme ont récemment participé à un salon de l’aviation pour discuter avec les compagnies de leurs retour. «Nous faisons la même chose de notre côté avec Air France et Air Caraïbes», a précisé Kate Richardson.

(Plus de détails sur www.soualigapost.com)

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT